Bénin / Projet de référendum constitutionnel : Patrice Talon fait volte-face !

Bénin / Projet de référendum constitutionnel : Patrice Talon fait volte-face !

C’est un virage à 180° qu’a effectué ce mercredi 1er août 2018, Patrice Talon. A l’occasion de la célébration du 58e anniversaire de l’indépendance du Bénin, le « monarque présidentiel » a tout simplement renoncé à son projet de révision constitutionnelle par voie référendaire. Un retournement de situation pour le moins surprenant.

« J’ai décidé de ne pas organiser de référendum parce que le coût de l’organisation d’un référendum mettrait à contribution la trésorerie de l’Etat pour un montant incompatible avec ma volonté de consacrer nos ressources actuelles aux besoins vitaux de la population ». C’est par ces mots que le président béninois a renoncé ce mercredi 1er, qui marque le 58e anniversaire du Bénin, à son projet de référendum constitutionnel, alors même qu’il avait la possibilité d’aller jusqu’au bout après l’échec du vote du projet d’amendement de la Constitution par voie référendaire le mois dernier.

Accusé de vouloir forcer le passage pour aboutir à « ses » réformes, le prédateur Patrice Talon se défend : « Avez-vous l’impression que ceux qui aujourd’hui sont interpellés par la justice sont des gens avec qui j’ai pu avoir un différend particulier ? Non. Il y a des gens qui m’ont soutenu et qui sont aussi concernés, certains même sont en prison. Ce qui veut dire que là-dessus je n’ai pas d’état d’âme ».

L’insatiable homme d’affaires au sommet de l’Etat béninois veut aller au bout, avec le même rythme et la même détermination. « Je fais le travail ingrat que mes prédécesseurs n’ont pas réussi à faire, explique le président qui conclut, j’ai été élu pour transformer et non pour gérer ».