FRANCE: Une nouvelle affaire Benalla embarrasse l’Élysée : les dernières informations

FRANCE: Une nouvelle affaire Benalla embarrasse l’Élysée : les dernières informations

POLÉMIQUE – Depuis son éviction de l’Élysée en juillet dernier, Alexandre Benalla voyagerait à l’étranger pour rencontrer des chefs d’État à des fins professionnelles privées. Un déplacement au Tchad début décembre, quelques jours seulement avant le chef de l’Etat, a semé le trouble. D’autant que, selon Mediapart, il aurait été effectué grâce à un passeport diplomatique. Une nouvelle affaire qui embarrasse au plus haut sommet de l’Etat. Suivez avec nous tous ces développements, en temps réel.

 

CE QU’IL FAUT RETENIR :

L’Elysée a demandé à Alexandre Benalla des explications sur « d’éventuelles missions personnelles et privées » qu’il aurait menées quand il travaillait pour la présidence. Selon le quotidien Le Monde, qui a révélé cette demande d’explication, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron a écrit le 22 décembre à Alexandre Benalla, licencié en juillet par l’Elysée, pour solliciter « toutes informations pertinentes » sur les activités de « consultant » dont il se prévaut désormais. L’envoi de cette missive intervient après un voyage d’Alexandre Benalla au Tchad, quelques semaines avant celui d’Emmanuel Macron, qui a suscité une controverse sur l’éventuelle persistance d’un lien entre lui et la présidence.

– Selon Mediapart, Alexandre Benalla utilise toujours un passeport diplomatique délivré le 24 mai 2018, soit deux semaines après sa mise à pied à l’Élysée pour avoir participé à une interpellation musclée en marge des manifestations du 1er mai à Paris. Ce passeport a été « utilisé ces dernières semaines pour entrer dans différents pays africains ainsi qu’en Israël », selon le média en ligne qui cite « des sources sécuritaires ».

– Dans une lettre du 23 mai 2018que LCI s’est procurée, Alexandre Benalla s’était engagé à rendre ses deux passeports diplomatiques. Selon le Quai d’Orsay, malgré l’envoi d’un courrier recommandé, l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron ne les a jamais rendu. Sous serment, il avait affirmé devant la commission d’enquête du Sénat en septembre dernier que les deux passeports étaient toujours dans son ancien bureau à l’Élysée.

– Après les révélations de Mediapart, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères « examine les suites à donner, y compris judiciaires ».

Alexandre Benalla n’a pas restitué les deux passeports diplomatiques que le Quai d’Orsay lui réclamait fin juillet.