Gabon : Le gouvernement donne son feu vert pour un emprunt auprès de l’AFD

Gabon : Le gouvernement donne son feu vert pour un emprunt auprès de l’AFD

En conseil des ministres le vendredi 27 octobre dernier, le gouvernement gabonais a approuvé le projet de loi autorisant l’Etat à contracter un emprunt de 225 millions d’Euros soit 148 milliards de francs auprès de l’Agence française de développement (AFD). Une initiative qui rentre dans le cadre de la mise en œuvre du Plan de relance de l’économie (PRE).

Cette manne financière dont va bénéficier le Gabon auprès l’AFD viendra s’ajouter aux 131 milliards de francs CFA débloqués en septembre dernier par le Fonds monétaire internationale (FMI) au profit de l’Etat gabonais en septembre dernier.

L’institution a d’ailleurs promis une enveloppe globale de 361 milliards de francs d’ici la fin de l’année 2017, au titre du respect de ses engagements vis-à-vis du pays dans le cadre de son appui budgétaire triennal.

Lors d’une récente visite, une mission du FMI avait indiqué être satisfaite de la mise œuvre du programme économique et des réformes pour viabiliser les finances publiques, même si certaines questions demeurent encore majeures.

Appuyé par le Fond monétaire international (FMI), La Banque africain de développement (BAD) et l’Agence Française de Développement (AFD), le PRE constitue de fer de lance aux nombreuses réformes économiques en cours actuellement pour relancer l’économie gabonaise.

Jules Coti