GABON / Santé du Président Ali Bongo: Des nouvelles rassurantes depuis Ryad

GABON / Santé du Président Ali Bongo: Des nouvelles rassurantes depuis Ryad

Certains ont sabré du champagne et trinqué à sa mauvaise santé, d’autres, des prophètes de malheurs,  sont allés jusqu’à annoncer son décès imaginaire. Mais leurs espoirs devraient être déçus. Le Président Ali Bongo va mieux, a assuré le porte-parole, au cours d’un point de santé effectué ce samedi.

En effet, ces nouvelles rassurantes sur la santé du chef de l’Etat ne sont pas que des affirmations gratuites. Elles se basent sur le certificat médical délivré par l’hôpital Kung Faisal de Ryad en Arabie SaouditeAli Bongo est hospitalisé depuis le mercredi 24 octobre dernier. Voilà qui devrait rassurer les sympathisants du Président et sans doute décevoir ses détracteurs et ennemis.

« Les informations sur l’état de santé du chef de l’Etat sont extrêmement rassurantes.  L’état de santé de son Excellence Monsieur Ali Bongo Ondimba, Président de la République, Chef de l’Etat s’est très sensiblement amélioré. Cette évolution positive s’est nettement accélérée ces tous derniers jours. Aujourd’hui, le Président de la République est dans une phase de recouvrement de la plénitude de ses facultés physiques ». C’est la (très) bonne nouvelle donnée par le porte-parole Ike Ngouoni Aila Oyouomi, au cours d’un point de santé fait dimanche dernier. Ces informations, il les tient du dernier bulletin médical communiqué par l’équipe médicale du King Faisal Hospital de Ryad où est admis Ali Bongo depuis son malaise le mercredi 24 octobre dernier.

Rappelant les circonstances de l’hospitalisation du Président de la République, le chargé de la communication a indiqué que la prise en charge et les soins de support approprié et approfondi ont permis « d’améliorer de façon significative  son état général et ainsi d’alléger le protocole de soins ». Selon l’équipe médicale, a-t-il relevé, « Son Excellence Monsieur le Président de la République amorce donc progressivement  une phase de récupération physique très encourageante ».

A ceux qui sont pressés de voir le chef de l’Etat quitter les affaires et concluent d’ores et déjà à une vacance du  pouvoir, le porte-parole a profité de l’occasion pour rappeler qu’Ali Bongo Ondimba « continue d’exercer ses fonctions » de Président de la République et que  « Les institutions fonctionnent donc aujourd’hui parfaitement dans le strict respect de la Constitution ».

Voilà qui a le mérite d’être clair.

 

Prosper AKPOVI