Madagascar / Présidentielle à Madagascar: Rajoelina et Ravalomanana au coude-à-coude

Madagascar / Présidentielle à Madagascar: Rajoelina et Ravalomanana au coude-à-coude

Selon les résultats partiels publiés, dimanche, par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Andry Rajoelina est en tête des suffrages avec 39,23 % des voix contre 36,90 % pour Marc Ravalomanana. Vient ensuite le Président sortant Hery Rajoenarimampianina avec 7,55 % des suffrages. Ces résultats ne concernent que 10 437 bureaux traités sur 24 852 en tout et les résultats au complet sont incessamment attendus.

Si le scrutin s’est déroulé de façon plus ou moins apaisée, certains candidats dénoncent néanmoins des fraudes. Exemple de Hery Rajoenarimampianina (2014 à septembre 2018), qui a dénoncé, jeudi, de nombreuses irrégularités. Le lendemain, c’est le Directeur de campagne de Ravalomanana, Anisoa Tseheno Rabenja, qui a dénoncé des fraudes et une certaine corruption de la CENI.

A l’allure où vont les choses, on tend vers un second tour entre Andry Rajoelina (48 ans) et Marc Ravalomanana (68 ans). C’est la première fois que les deux ex-Présidents s’affrontent dans les urnes, après avoir été écartés du scrutin de 2013, dit-on, au nom de l’apaisement.

Andry Rajoelina

Andry Rajoelina

Faut-il le rappeler, ce sont les deux dirigeants qui avaient animé la crise politique de 2009 ayant coûté la vie à une centaine de personnes. A un certain moment, l’armée a lâché Ravalomanana (2002-2009) et confié les rênes du pouvoir à Rajoelina qui a conduit le pays jusqu’en 2014 où il s’est fait remplacer par Hery Rajoenarimampianina, élu à l’élection présidentielle de 2013.

En plus de Didier Ratsiraka, (1975 à 1993), ils sont en tout quatre (04) ex-chefs de l’Etat à briguer la magistrature suprême au cours de ce scrutin du mercredi 7 dernier auquel participe une bonne trentaine de candidats.

Prosper AKPOVI