Nigéria : Muhammadu Buhari toujours apte à diriger ?

Nigéria : Muhammadu Buhari toujours apte à diriger ?

Nigéria : Muhammadu Buhari toujours apte à diriger ?

Après plus de trois mois passé à Londres pour des raisons médicales, le président nigérian Buhari est de retour dans son pays depuis le dimanche 19 août. Hier lundi il a livré un message à la nation nigériane dans lequel il se montre ferme quant à sa volonté de lutter contre toute velléité d’indépendance de certains Etats, notamment les mouvements pro-biafrais. Il a en outre réaffirmé sa détermination à mettre hors d’état de nuire Boko Haram.

Mais une question demeure et se rapporte à l’état de santé de M. Buhari. En effet, dès son arrivée à l’aéroport d’Abuja, c’est un homme amaigri, fatigué et affaibli qui a été aperçu. Et pendant son discours à la nation hier, c’est à peine qu’il arrivait à prononcer les mots. D’où la question de savoir s’il pourra assumer ses responsabilités ou va-t-il déléguer une partie de ses pouvoirs à son vice-président Yemi Osinbajo ?

Au Nigéria la question divise. Les partisans du président veulent qu’il reste toujours président avec les pleins pouvoirs. Ses opposants quant à eux pensent qu’il doit transférer certaines de ses prérogatives à son vice-président. Les plus radicaux vont même jusqu’à estimer que le président n’est pas en possession de tous ses moyens, et appellent purement et simplement à sa démission.

La constitution nigériane cependant autorise Buhari à continuer à présider aux destinées du pays, malgré sa santé chancelante.