Présidentielle au Mali – IBK réélu avec panache, Macron le félicite

Présidentielle au Mali – IBK réélu avec panache, Macron le félicite

Il était annoncé ultra-favori de cette élection présidentielle. Les résultats au finish ont confirmé ce qui était déjà acquis. Ibrahim Boubacar Keita a été réélu au second tour, avec 67,17 % des suffrages. Parmi les premiers messages de félicitations reçus par le Président réélu, ceux de son homologue français Emmanuel Macron…

 

Une victoire sans appel

Il n’y a pas eu match. Crédité de 42 % des suffrages au premier tour le 31 juillet dernier face à vingt-quatre (24) autres candidats, en fait 24 opposants, IBK a triomphé sans coup férir et haut les mains au second tour le 12 août, d’après les résultats proclamés jeudi matin par le ministre de l’Administration territoriale, avec un score de 67,17 % des voix contre 32,83 % pour son challenger Soumaïla Cissé. L’écart est assez considérable. Ibrahim Boubacar Keita perpétue en fait ce qui est devenu une tradition. Au Mali, le Président sortant a toujours été réélu.

Seule ombre au tableau, le taux de participation très faible. Ils étaient seulement 34,54 % d’électeurs inscrits à aller voter au second tour. En termes de chiffres, cela fait à peine 2,7 millions d’électeurs – contre un peu plus de 3 millions au premier tour – sur 8 millions et poussière de citoyens inscrits sur les listes. Ce qui fait une chute de plus de 400 000 votants entre les deux tours.

Comme de routine en Afrique, le candidat malheureux, Soumaïla Cissé, a contesté les résultats avant même leur annonce officielle ce jeudi par le ministre de l’Administration territoriale, arguant des fraudes et des bourrages d’urnes. Et pourtant il est à la base de sa propre défaite. Les observateurs avertis pointent son incapacité, durant la campagne électorale, à rassembler, en tant que chef de file, toute l’opposition autour de lui, acquérir notamment les soutiens et les voix de Cheick Modibo Diarra et d’Aliou Diallo, arrivés troisième et quatrième au premier tour.

 

Les soutiens affluent pour IBK

La boite à courriers du Président réélu craque de messages de félicitations. Parmi les tout premiers et d’ailleurs assez importants reçus, celui du Président français Emmanuel Macron qui l’a eu au téléphone. « Le Président de la République a appelé son homologue Ibrahim Boubacar Keita pour le féliciter pour sa réélection à la Présidence du Mali », informe un communiqué de presse de l’Elysée daté du jeudi 16 août. « Le Président de la République a rendu hommage à l’ensemble des acteurs qui se sont mobilisés pour la tenue des élections et a salué la contribution importante des observateurs nationaux et internationaux », relève le document. IBK peut d’ores et déjà compter sur l’accompagnement d’Emmanuel Macron et de la France. « Le Président de la République a réitéré l’engagement de la France à se tenir aux côtés des autorités et du peuple malien pour relever le défi de la lutte contre le terrorisme et favoriser l’investissement et le développement économique », indique le communiqué de presse.

Macron n’est pas le seul acteur politique français à congratuler le Président réélu du Mali. « J’ai appelé Ibrahim Boubacar Keita pour le féliciter pour sa réélection à la Présidence du Mali. Je l’ai encouragé à rassembler les Maliens dans l’accord de paix et à assurer à tous la sécurité et le développement », a twitté de son côté l’ancien numéro 1 français François Hollande.

Autant de félicitations et de soutiens constituent pour IBK une source de motivation supplémentaire pour continuer à faire face aux grands défis à la tête du Mali.