Côte d’Ivoire : Portrait/ Patrick Achi, le cœur de la machine à succès d’ADO

Côte d’Ivoire : Portrait/ Patrick Achi, le cœur de la machine à succès d’ADO

Côte d’Ivoire : Portrait/ Patrick Achi, le cœur de la machine à succès d’ADO

Des hommes et femmes de compétences qui entourent le Président ivoirien Alassane Dramane Ouattara et tirent la Côte d’Ivoire vers le haut, se trouve en bonne place Patrick Achi, né en 1955 à Paris en France. Secrétaire Général de la Présidence de la République depuis janvier 2017 en remplacement d’Amadou Gon Coulibaly nommé à la Primature, il continue de faire parler ses compétences et toutes ses qualités. Patrick Achi, c’est simplement l’homme au centre de la réussite de l’action politique du Président ivoirien. Côté des vertus humaines, ses proches ne tarissent pas de témoignages mélioratifs à son égard…

Des compétences à revendre

Patrick Achi, Secrétaire Général de la Présidence de la République de Côte d’Ivoire

Des collaborateurs de qualité à la mesure de ses propres compétences, le Président ADO n’en manque certainement pas. Mais Patrick Achi, le Secrétaire Général de la Présidence de la République depuis le 11 janvier 2017 se distingue par ses compétences. Certains observateurs avisés n’hésitent pas à parler d’un « surdiplômé ».

Son parcours académique est celui d’un surdoué de sa génération et est assez parlant. « Le monsieur a collectionné les diplômes tout au long de son cursus. Je ne sais pas le diplôme qu’il lui reste à glaner. Il est qualifié dans plein de domaines et fait toujours ses preuves à tous les postes », a déclare un ancien de ses collègues d’université d’Abidjan. Sorti ingénieur de l’Ecole supérieure d’électricité (SUPELEC) à Paris, nanti d’un master en management à l’Université Stanford aux Etats-Unis, d’une Maitrise de Physique à l’Université de Côte d’Ivoire, d’un Certificat d’Etudes Economiques et Juridiques de l’Université de Paris 1, tout son parcours est jalonné de diplômes glanés dans plein d’écoles prestigieuses d’Europe et des Etats-Unis, des qualifications qui ont façonné ses compétences derrière lesquelles des présidents successifs ont couru. Il peut se targuer de bons états de services.

Patrick Achi, le Président ADO et la Première Dame

Ce qui fait l’unanimité chez Patrick Achi, ce sont ses compétences qui justifient sa longévité au sein des gouvernements successifs ayant dirigé la Côte d’Ivoire. Ministre des Infrastructures économiques dans plusieurs  gouvernements (Soro III et IV, Jeannot Kouadio-Ahoussou, Daniel Kablan-Duncan IV et Kablan-Duncan V), durant 9 ans, 3 mois et 17 jours, beaucoup de défis portent son sceau : réhabilitation du réseau routier en piteux état, accès à l`eau potable, organisation du transfert de la capitale à Yamoussoukro, entre autres.

Patrick Achi se révèle un collaborateur complet. Au-delà de ces compétences professionnelles facilement vérifiables sur le terrain, il est aussi humainement fort apprécié. Marié et père de trois (03) enfants, il est décrit comme un père aimable et attachant  une référence morale… «  C’est un monsieur très attachant et respectueux des autres », témoigne un proche.

Un homme clé du dispositif mis en place par le chef de l’État

Pour ceux qui croient l’oublier, Patrick Achi était un cadre de premier plan du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI). Mais il a gravi les échelons dans plein de gouvernements et rejoint aujourd’hui avec arme et bagages le Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), et l’a proclamé ouvertement.

« Mes parents m’ont toujours connu comme un homme de conviction. J’ai fait mon choix, le choix du RHDP. Je l’ai fait sans état d’âme et je ne regrette rien », a-t-il clamé samedi 3 août dernier, à l’occasion de la cérémonie de réception à Adzopé, à une centaine de kilomètres au Nord d’Abidjan, des travaux de bitumage du tronçon Adzopé-Yakassé Attobrou, long de 28 Km, financés par le gouvernement ivoirien et des partenaires privés dont la BOAD et qui ont coûté 16 milliards de FCFA.

Alassane Draman Ouattara, Président de la Côte d’Ivoire

Il  n’a pas hésité à rendre un vibrant hommage au Président Alassane Ouattara, célébrant son «exigence intellectuelle », son « attachement à la loyauté humaine » et sa « cohérence du raisonnement ». « Nos populations sont pragmatiques, elles sont loin des discours sulfureux de la capitale et ont été si longtemps coutumières des cérémonies d’où elles partent avec de belles phrases sans lendemain. Au contraire, vous êtes venu leur apprendre qu’on pouvait faire de la politique autrement ; que les mots peuvent avoir un sens ; que la politique ce n’était pas seulement des promesses, mais des actions et des résultats », a déclaré Patrick Achi.

Toujours dans la dynamique de l’honnêteté, Patrick Achi a flashé sur l’action politique même d’ADO, en parlant de « celle qui vit par des résultats concrets, celle qui avance avec la ferme volonté de transformer le quotidien de nos populations, c’est cette action politique que nous célébrons aujourd’hui ».

 De son poste de Secrétaire Général de la Présidence, Patrick est aujourd’hui au cœur de la machine  à succès qui entoure Alassane Ouattara. Bien plus, il s’est complètement mis au service d’ADO, pour le bonheur de ce dernier et des populations ivoiriennes en général…

 

Prosper A.