Covid-19 : Pression mondiale pour une enquête sur la gestion de la pandémie par l’OMS

Covid-19 : Pression mondiale pour une enquête sur la gestion de la pandémie par l’OMS

Les autorités sanitaires de plusieurs pays se réunissent dans le cadre de l’examen de la gestion de la crise par l’OMS et des tensions entre les États-Unis et la Chine.

Les envoyés de 194 États membres de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) auront une réunion virtuelle lundi et mardi pour la 73e assemblée de l’organe des Nations unies.

La pandémie de coronavirus sera au centre de l’ordre du jour.

Des questions seront soulevées sur la manière dont l’OMS et ses membres ont géré la propagation du virus, qui a tué plus de 300 000 personnes dans le monde.

Plus de 4,5 millions de personnes ont été infectées depuis son apparition en Chine en décembre. La réunion a lieu au milieu des récriminations entre la Chine et les États-Unis au sujet du virus.

Chaque année, les pays se réunissent à l’Assemblée mondiale de la santé pour examiner le travail de l’agence spécialisée en santé des Nations unies et fixer ses priorités pour l’année à venir.

L’Union européenne (UE) devrait prendre la tête d’un appel international, aux côtés de pays tels que le Royaume-Uni, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, en faveur d’une enquête sur la manière dont la pandémie mondiale a été gérée et sur les leçons à en tirer.

La porte-parole de l’UE, Virginie Battu-Henriksson, a déclaré qu’il fallait répondre à plusieurs questions clés dans le cadre de toute enquête.