Evelyne Diatta-Accrombessi, un modèle du leadership féminin en Afrique

Evelyne Diatta-Accrombessi, un modèle du leadership féminin en Afrique

Qui est-elle en fait? Quel est son parcours?

« Derrière un grand homme se trouve une grande femme » dit-on souvent. Et si on pirouettait un peu pour dire qu’un grand homme n’est jamais seul ? Pour dire qu’avec lui se tient toujours une femme à la hauteur de son talent. Evelyne Diatta épouse Accrombessi du nom du directeur de cabinet du Président de la République du Gabon n’est pas à présenter. Ces quelques lignes reviennent sur son élogieux, formidable et exceptionnel parcours tant mérité.

Evelyne Diatta l’Africaine naturelle

A l’allure gracieuse, d’une beauté naturelle, un teint typiquement et naturellement africain, d’une élégance digne des grandes femmes africaines et d’une extraordinaire simplicité qui force l’admiration. Voici dessinée la silhouette de celle qui depuis de nombreuses années déjà partage sa vie avec l’exceptionnel Directeur de cabinet du Président du Gabon. Son nom, Evelyne Diatta-Accrombessi, une dame qui trône parmi les meilleures du monde pour apporter un peu de lumière sur le continent.

L’une des meilleures entreprises de l’Afrique est sans aucun doute Evelyne Diatta-Accrombessi Network dit EDAN. Pour sa gestion et pour sa fulgurance, mais surtout pour ses récents projets. Un réseau mondial noir de télévision dont la Fondatrice et Présidente-Directrice générale dit ceci : « Nos programmes présentent le visage moderne et réelle de la communauté noire d’une manière positive et optimiste. Ils comprennent des reportages, talk-shows, les principaux longs métrages, et des portraits des dirigeants contemporains noirs qui ont fait une différence dans les affaires, la philanthropie, la technologie, la mode, et d’autres domaines. EDAN est également une plate-forme de discussions qui encourage les tendances, les réussites, et des idées sur des sujets liés à la communauté noire mondiale. EDAN vous emmène dans un voyage où on apprend toujours et découvre de nouvelles perspectives sur la culture noire mondiale. ». Lancé le 24 mars 2015 dernier, EDAN TV disponible sur Canal+ a déjà conquis des millions d’Africains à travers le continent et en Europe. Quelques mois seulement après son lancement, cette chaine s’affirme aujourd’hui comme un sérieux concurrent des chaines A+ de Canal +. Et ce succès est la preuve du géant leadership de visionnaire de la Grande Evelyne.

Interrogée sur son engagement Evelyne Accrombessi assure qu’il ne s’agit que d’ouverture vers les autres : « EDAN est le premier réseau noir disponible pour célébrer et partager des expériences culturelles noires contemporaines avec les communautés mondiales noires et autres. »

Evelyne Accrombessi, la fine stratège

Le parcours de Mme Accrombessi est bien connu de tous les gabonais et de toutes les gabonaises. Même si bon nombre d’entre eux l’ignorent, elle a affronté avec brio les difficultés auxquelles elle a fait face dans son parcours de femme entrepreneur. Bien formée, elle a su accepter les défaites, les échecs, et rebondir dessus. Comme tout bon entrepreneur, elle a su affronter les critiques et en aucun moment n’a fait montre d’un signe de découragement. Très disciplinée et bien organisée dans tout ce qu’elle entreprend, Evy, pour les intimes, sait exactement quand elle doit aller travailler, et précisément ce qu’elle doit faire. Un sens de planification hors-pair qui lui vaut aujourd’hui la reconnaissance de toute l’Afrique, qui se mobilise derrière son réseau de télévision.

Sa motivation de pousser l’Afrique vers l’avant Mme Accrombessi la doit à la confiance qu’elle a en son idée, en son business. Si elle s’est lancée dans ce gigantesque projet, c’est que la dame a compris que son business a du potentiel, sinon pourquoi se lancer ?

Bien éduquée et issue d’une famille plutôt cultivée, la jeune Evelyne est sans doute l’une des instigatrices de la Fondation Sylvia Bongo Ondimba du nom de la première dame du Gabon, une autre grande figure du leadership féminin sur le continent africain. Normal pour celle qui pendant 24 mois durant de 2009 à 2011 a occupé le prestigieux poste de Directeur de la Stratégie et de la communication à la Présidence de la République du Gabon auprès de la première dame Sylvia Bongo-Ondimba. A ce poste celle qui est devenue la Patronne de EDAN a eu, à la fois, le mérite de conseiller et de canaliser la communication des activités si complexes d’une première dame très avisée et pas novice du tout. Complexe, parce qu’il fallait trouver une place pour le social dans un environnement où toute action même la moindre est interprétée par la presse et les contempteurs politiques comme des gestes politiques et non pas juste des gestes humains.

Logo représentatif de la société de Mme Accrombessi

Logo représentatif de la société de Mme Accrombessi

… Son expérience a forgé son caractère

A ce poste, il s’est agi pour elle de s’occuper de la mise en œuvre de la stratégie, la vision et l’orientation des projets portant sur diverses questions au niveau locale et continental, allant du politique au social en passant par le socio-économique. Elle assistait la première dame dans la mise en œuvre d’un dispositif de communication. Institutionnel, interne ou externe, influence du leadership, etc. Bref la fine stratège définissait et choisissait la communication pour soutenir des projets. Infatigable, elle participait aussi à la formation des jeunes et des collaborateurs, s’activait pour la recherche, procédait à la sélection de partenaires internationaux et travaillait elle-même sur la création de supports de communication (site web, les documentaires, les réseaux communautaires de publicité, spot, etc.). Mais cette manière de travailler et de diriger une équipe plus ou moins grande lui vient d’ailleurs: Orange Business Services, une entreprise qui la suivait depuis son Master en spécialité science politique à l’Université Paris VIII Vincennes – Saint-Denis en 1996.

C’est en 2007 que la Présidence du géant mondial des télécommunications a découvert chez Evelyne Diatta-Accrombessi, les grands talents cachés dont l’assiduité et l’application dans le travail. Sous ses responsabilités de Directrice de la Communication de l’entreprise pour la zone AMEA de 2007 à 2009, plusieurs collaborateurs ont excellé, beaucoup sont devenus des chefs d’entreprise. Son équipe est aujourd’hui plus grande que le nombre total d’employé de certaines entreprises continentales. Avec tous ces talents, il est normal que ses anciens collaborateurs ne gardent d’elle que de bons souvenirs au point de regretter ouvertement son départ. La diplômée en Communication et Analyse des Politiques Publiques, de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines était dans son milieu naturel, mieux elle maitrise bien son domaine.

Il s’agissait de développer des stratégies de communication pour les pays de la zone AMEA en ligne avec la politique du Groupe, promouvoir et travailler à l’extension de la notoriété de la marque Orange dans tous les pays de la région, promouvoir les valeurs, l’image de la marque; suivre la diffusion des programmes, former et assurer le coaching de plus de 20 administrateurs au niveau local, réunir les membres de l’équipe afin d’encourager la diffusion et le partage de bonnes pratiques; superviser une mise en œuvre de la politique de responsabilité sociale des entreprises ORANGE par l’équipe internationale, promouvoir aussi les équipes locales au niveau du Groupe, et développer des outils de communication pour valoriser les programmes locaux, etc.

Grâce à ses expériences et son réseau de relations très grand, développé depuis les bancs et avec la détermination et le souci d’un travail toujours bien fait, Evelyne Diatta-Accrombessi est devenue aujourd’hui, l’une des femmes les plus influentes et les plus capables sur le continent en matière de leadership féminin. Une qualité qui ne laisse pas le numéro un du Gabon, Ali Bongo Ondimba, indifférent. « Je pense que Evelyne que j’ai la chance de bien connaître [faisant allusion au fait qu’il s’agit de l’épouse de son Directeur de cabinet], est une femme déterminée, qui ne connait jamais d’échec ou qui sait transformer ses échecs en succès ; qui sait mobiliser et qui a un sens de responsabilité très poussé. Quand elle veut quelque chose elle l’obtient et elle sait précisément et clairement ce qu’elle veut. Quand elle a parlé de son projet de réseau de télévision, j’ai souri. Mais je ne pouvais pas imaginer qu’elle se battrait à ce point pour son rêve. Bien sûr, les jaloux sont toujours là pour dénigrer ses œuvres. Avec mon épouse, elles formaient un redoutable duo. Mais il fallait comme toute grande femme qu’elle sorte de l’ombre de Sylvia qui est aussi une autre grande femme. ». Avait laissé entendre le Président de la République du Gabon lui-même, dans un vol le ramenant de New-York. Ali Bongo répondait à une interrogation des investisseurs européens sur le leadership féminin en Afrique. Ce qu’un ambassadeur européen témoin des discussions ne manquera pas de nous dire. Pas officiel, mais vaut-il un témoignage !

Prosper A.