Découverte: À l’École de l’Art Oratoire avec Cheick Omar Diallo

Découverte: À l’École de l’Art Oratoire avec Cheick Omar Diallo

Dr Cheikh Omar Diallo ou l’art de la parole maîtrisée en public

S’il ne fait aucun doute que l’histoire du monde est perlée d’exemples d’hommes et de femmes d’exception qui se sont révélés et imposés à leur époque par le discours public, il n’en demeure pas moins que, dans l’absolu, ces happy-few n’ont rien d’une génération spontanée et aussi que la prise de parole en public reste un exercice à haut risque. Une chose est en effet d’avoir des idées, des projets ou de justifier dune position sociale décisionnaire, une autre est de pouvoir vaincre ses propres fantômes le trac par exemple et de savoir les présenter avec concision en étant compris de ses interlocuteurs, non sans se rendre attractif. C’est en tous cas la promesse de ce pari capital que, depuis 20 ans déjà, Dr Cheikh Omar Diallo, le fondateur à Dakar en 2017 de la prestigieuse Ecole Africaine d’Art Oratoire aide ses poulains à tenir infailliblement. De fait, cet espace d’émulation où courent désormais ministres, décideurs, hauts cadres, leaders, manager, chefs d’entreprises, venant de tous les horizons d’Afrique et du monde, ne désemplit plus. Zoom.

La maîtrise des techniques de communication et d’expression vocale, corporelle, gestuelle, une gageure en Afrique ? Comment s’assurer par avance du succès dune prise publique de parole ? C’est justement pour répondre avec efficacité et efficience à ce genre d’introspections qu »a vu le jour l’Ecole Africaine d’Art Oratoire. En tant qu’antidote naturel au trac et aux complexes d’états d’âme assimilés, l’EAO est une institution dont le promoteur, Dr Cheikh Omar Diallo, la quarantaine, capitalise à son actif propre une vingtaine de promotions des recrues dans le domaine de la formation en art oratoire. Ainsi aura-t-il déjà contribué à former sur la prise de parole en public, entre autres, magistrats, notaires, experts comptables, médecins, banquiers, hauts cadres tant du public que du privé qui ont aujourd’hui chacun dans son domaine respectif pignon sur rue.

Au Département Training d’urgence de l’Ecole Africaine d’Art Oratoire toutefois, que de ministres heureux, alors soucieux de faire d’excellentes interventions publiques, ont été façonnés dans le moule de la confidentielle Salle Ministérielle EAO en juste quelques sessions intensives ! Le Département Leaders et Managers offre, quant à lui, à la Salle Baobab de l’EAO et contre une modique somme, une formation complète et intensive de 35 heures étalée sur 10 jours. Adresse incontournable que se communiquent entre eux dans le microcosme les dirigeants et leaders africains actuels, et sans doute futurs du monde, rien cependant détonnant à cette success-story de l’EAO dont la méthodologie se base sur les travaux d’application (80 % de pratique et 20% de théorie).IMG-20180713-WA0038

L’EAO en 5 ateliers de formation dirigés par une flamboyante « Dream team »

Tout d’abord, l’atelier Art de la prise de parole en public qu’officie le Directeur Général de ce haut lieu du « savoir prendre la parole pour ne pas la perdre en chemin », Dr Cheikh Omar Diallo, juriste, expert en communication écrite et orale et talentueux rédacteur de discours. Et ce n’est que la partie immergée de ce puits de science qu’incarne le Docteur es Sciences Politiques dont l’inimitable aptitude intellectuelle à élaborer des stratégies et à féconder des concepts tient dune légende dans les salons privés de la haute société sénégalaise et africaine.

Il y a ensuite l’atelier Techniques de présentation de projets, dirigé par le Directeur pédagogique de l’EAO, Chanelle Kassa, Maître de présentation et Coach en gestion du stress. Il est secondé par Mathilde Delvaux, diplômée, elle, en Finance et Comptabilité autant quelle est certifiée en Coaching et Management puis justifie surtout dune expérience reconnue d’ancien Contrôleur de gestion à l’APIX.

Quant aux Techniques vocales et oratoires formant le troisième atelier de la série, elles sont dispensées par Pape Faye (Maître de la Parole et de la scène et Professeur de théâtre) ayant à son compteur 30 ans de scène. Egalement Maître de la Parole diplômé de l’ARNAM à Paris et déclinant une expérience de 30 ans de coaching vocal, Meissa Mbaye est celui qui lui vient en renfort dans la conduite cet atelier.

Quatrième atelier, le Training et Media-training est assuré par le Doctorant en Sciences politiques Djibril Fofana aussi Chef du Service information Africa 24 Dakar et journaliste à BBC Afrique.

Enfin, Développement personnel et Leadership, cinquième et dernier atelier, est du ressort du duo formé par Roland Olivier (Informaticien, certifié John Maxwell, Senior Project Manager) et Mame Cafa Sall (Coach certifiée en Leadership et Développement).

Pour l’essentiel donc, c’est l’équipe de choc de l’EAO où dorénavant il parait aussi loisible que licite à tout leader d’aujourd’hui et de demain daller apprendre à prendre en public la parole au lieu de la perdre !

Flash sur Dr Cheikh Omar Diallo

Ce n’est pas son Doctorat en Sciences Politiques, décroché avec Mention Très Honorable en 2016 au Département de Droit Public et de Sciences Politiques (U.C.A.D-Sénégal) qui définit le mieux le fondateur de l’Ecole Africaine d’Art Oratoire, Dr Cheikh Omar Diallo. C’est tout à la fois…

Précédemment Chef du Service Politique (2000-2002) au quotidien sénégalais « Le Soleil », il obtint en 2004 une Maîtrise en Journalisme, Option Télévision, à l’École Supérieure de Journalisme (Paris) doù il sortit Major. Mais c’était à la suite dune formation japonaise au Foreign Press (diplomacy).

Un stage plus tard, en avril 2004 à LCI, filiale du Groupe Bouygues TF1 Paris, cet ancien Conseiller en Communication politique de Me Abdoulaye Wade n’enchaînera plus que des performances. Conseiller en Communication à l’Agence Nationale de l’Organisation pour la Conférence Islamique (2004-2009), Dr Cheikh Omar Diallo, en tant que Conseiller à la Présidence de la République du Sénégal, entre 2009-2011, finissait de s’imposer par son talent dans son rôle d’accompagnement au processus décisionnel, de collecte et traitement des éléments de discours et à travers les missions spéciales qu’il exécutait lors des voyages présidentiels et autres incursions ministérielles commandées.

Auteur prolifique, il publia Si près, si loin avec Wade (Editions Hachette Paris, 2006), La gouvernance de consensus en Afrique (article scientifique 2018), Face à l’abstention, le vote obligatoire en Afrique (article scientifique 2018). Et, l’on ne parle pas de Les discours qui ont changé l’Afrique, bientôt en librairie que prépare actuellement l’Enseignant-chercheur qui fut, en 2016, Conseiller spécial du Groupe Jeune Afrique et, entre 2011 et 2013, Directeur Général de CD Media Group.

Polyglotte (Anglais, Français, Peulh, Bambara, Wolof et Russe), c’est aussi un globe-trotter dans l’âme, qui parcourt le monde au gré des émissions qu’il anime partout. Sur les cinq continents,  il a formé plusieurs entrepreneurs pour qui l’art oratoire n’est aujourd’hui qu’une partie de plaisir.

Excellant dans des domaines de compétences aussi vastes que variés – du droit public aux sciences politiques ou de la communication et de l’art oratoire en passant par le leadership et motivation, les techniques de négociation, la création de slogans, une totale immersion dans la communication politique et institutionnelle -, c’est tout naturellement que Dr Diallo reste un conseiller très prisé et assidûment courtisé par bien de leaders, managers et décideurs tant au Sénégal, dans la sous-région qu’au-delà.

« Des beaux parleurs mais pas de bons orateurs »

Comme expert dans l’élaboration des stratégies et plans de communication, ce Chevalier de l’Ordre du Mérite du Sénégal n’aura jamais été noté en outre que brillantissime en matière de gouvernance, d’ingénierie constitutionnelle, d’intégration africaine et de coopération régionale. Autant d’expertises méthodiquement développées, croisées, déclinées et combinées par Dr Cheikh Omar Diallo et toutes dirigées pour le succès singulier dans leurs domaines respectifs de chacune des recrues de l’Ecole Africaine d’Art Oratoire de Dakar au Sénégal.

« Prenez la parole au lieu de la perdre. À l’EAO, nous sommes gens de parole. Les uns ont une grandeur innée dans la prise de parole, les autres sont obligés d’acquérir des techniques. Il n’existe aucun métier dans lequel la parole n’est pas fondamentale c’est une certitude mathématique. En Afrique, nous sommes des beaux parleurs mais pas de bons orateurs« , a confié ce virtuose de la parole à Grogne d’Afrique.