Gabon: Bruno Minko Mi Ngwa en prospection dans le Woleu-Ntem 

Gabon: Bruno Minko Mi Ngwa en prospection dans le Woleu-Ntem 

Expansion du transport urbain et semi-urbain

La province du Woleu-Ntem a enregistré, le vendredi 29 novembre dernier, la présence de l’Administrateur Directeur Général de la Société Gabonaise des Transports (SOGATRA). Bruno Minko Mi Ngwa était notamment dans les villes d’Oyem et de Bitam. Faire l’état des lieux dans les agences de la société implantées dans ces deux villes et prospecter de nouvelles lignes de destination dans les deux communes. Tel est l’objectif de cette descente sur le terrain.

Une forte délégation conduite par l’ADG de SOGATRA Bruno Minko Mi-Ngwa a été reçue en audience par le Maire et le Gouverneur d’Oyem

L’ADG Bruno Minko Mi-Ngwa, accompagné pour les besoins de la cause d’une forte délégation, est allé présenter ses civilités au Gouverneur de la province Joël Ogouma et au Maire de la Commune d’Oyem Christian AbessoloMenguey assisté de son Premier Adjoint, Alain-Christian Pandzou. Le patron de la SOGATRA a également profité de l’occasion pour requérir l’appui technique de la mairie d’Oyem pour l’acquisition et l’aménagement d’un nouveau site pouvant servir de parc automobile de la société. 

Profitant de sa présence, les populations de Woleu-Ntem ont interpellé Bruno Minko Mi Ngwa sur les arrestations intervenues dans la société pour détournement de fonds. Ce dernier a répondu à ses interlocuteurs que c’est un dossier géré par la Présidence de la République, dans le cadre global de la lutte contre la corruption et pour la bonne gouvernance menée par Ali Bongo. Et de requérir des populations de soutenir le Chef de l’État dans cette politique.

Cette descente sur le terrain entre dans la droite ligne des efforts déployés par le tout récent ADG nommé depuis en février dernier, pour améliorer l’offre de service en matière de transport urbain et semi-urbain au profit des populations gabonaises,  et de ses grandes ambitions pour le pays en la matière.

Redresser la SOGATRA, assainir ses finances, faire avancer des projets communs et remettre en orbite la société publique de transport en commun, tel est l’engagement pris par Bruno Minko Mi Ngwa dès sa prise de fonction. Il fut adoubé le 20 juin dernier par l’Assemblée nationale, suite à la présentation de son plan de restructuration de la société le 20 juin dernier. Les actions déployées sont perceptibles depuis longtemps par le personnel de la société – définition de plan de carrière, nouvelle grille salariale, épuration de la dette patronale CNSS, dialogue social -, mais aussi les usagers des transports publics au Gabon. 

Prosper AKPOVI