Gabon: Lutte contre le cancer chez la femme,  La Première dame Sylvia Bongo a (encore) fait sa part

Gabon: Lutte contre le cancer chez la femme, La Première dame Sylvia Bongo a (encore) fait sa part

La lutte contre le cancer chez la femme au Gabon peut décidément compter sur Sylvia Bongo. La Première dame et ambassadrice première de ce noble combat a, une fois de plus, démontré son engagement sans faille avec l’organisation, le samedi 30 novembre dernier à Libreville de La Gabonaise, la course féminine dédiée à la cause et tenue en prélude au Marathon international du Gabon consacré à la promotion de la riche biodiversité du pays. Un événement qui séduit de plus en plus et a connu une participation record cette année. Illustration de l’importance de La Gabonaise, elle a été lancée par le Président de la République Ali Bongo Bongo lui-même, en compagnie de son épouse. 

Chancia Manfoumbi Koumba gagne la course devant Audrey Nyinze

Six mille (6000), c’est le nombre de participantes enregistré au départ de cette course, ce samedi 30 novembre à Libreville, contre cinq mille cinq cent (5500) l’édition précédente, soit un record. Organisée depuis 2013 par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la Famille (FSBO), La Gabonaise est à sa 7e édition cette année 2019. C’est Chancia Manfoumbi Koumba qui a gagné la course devant Audrey Nyinze, la tenante du titre sortante, avec un temps de 18 minutes 42 secondes.

S.E.M Ali Bongo donne le coup d’envoi du marathon féminin sur 5 kilomètre sur le boulevard du bord de la mer à Libreville

C’est le Chef de l’Etat en personne qui a donné le coup d’envoi de cette course féminine longue de cinq (05) kilomètres courue sur le boulevard du bord de la mer à Libreville. Ali Bongo Ondimba, à en croire un communiqué rendu public par la Présidence, « s’est réjoui de l’engouement et de la participation massive des populations et s’est félicité de la bonne organisation dudit évènement, tout en réitérant son attachement aux valeurs de cohésion sociale et du vivre ensemble ».

La Première Dame Sylvia Bongo Ondimba sensibiliser la population gabonaise sur l’importance de la lutte contre le fléau

La Gabonaise, qui enregistre parfois la présence d’autres Premières dames d’Afrique, participe à la lutte contre les cancers chez la femme, ceux de l’utérus et des seins. Il s’agit, pour Sylvia Bongo Ondimba, de sensibiliser la population gabonaise sur l’importance de la lutte contre le fléau, vu qu’en Afrique, contrairement aux maladies transmissibles comme le VIH ou la Malaria, la lutte contre le cancer a toujours été la dernière des priorités. L’autre message non moins important, c’est la nécessité de se faire dépister à temps pour agir vite et augmenter ainsi les chances de guérison. « Tout le monde doit se sentir concerné par la lutte contre les cancers. Elle est longue et difficile comme un marathon », en appelle la Première dame.

Les fonds récoltés au cours de cette course sont investis dans ce noble combat contre les cancers chez la femme. La FSBO apporte aussi ses soutiens multiformes aux malades de cette pathologie et à la lutte en amont pour sa prévention.

Prosper AKPOVI