Gabon: Reconnaissance internationale, Bruno Minko Mi-Ngwa décroche la Vice-présidence de l’UATP

Gabon: Reconnaissance internationale, Bruno Minko Mi-Ngwa décroche la Vice-présidence de l’UATP

Appelez-le désormais Monsieur le Vice-président de l’Union africaine des transports publics (UATP). Lui, c’est Bruno Minko Mi-Ngwa, l’Administrateur Directeur Général de la Société gabonaise des transports (SOGATRA). Il a été désigné à Vice-président de l’UATP pour la zone Afrique centrale. C’était le jeudi 19 décembre 2019, à l’occasion de la 6ème Assemblée générale (AG) de l’union à Abidjan en Côte d’Ivoire autour du thème «La digitalisation des transports publics en Afrique ».

Le Vice-président Bruno Minko Mi-Ngwa et ses pairs de l’Union africaine des transports publics (UATP)

« Moi je ne suis pas surpris par cette désignation. Ce n’est que du bon sens, et je savais que cela allait arriver un jour ou l’autre (…) C’est une  reconnaissance à l’international des compétences de Monsieur Minko qu’il met déjà au service des transports publics au Gabon », glose un responsable d’une association de défense des droits des consommateurs. « C’est un vrai bosseur, et cela se sait (…) Ce qui m’enchante davantage, il rehausse l’image du Gabon à l’extérieur. C’est des Gabonais comme ça qu’on veut, ceux qui l’honorent, pas ceux qui tirent le pays  vers le bas », renchérit un universitaire qui connait l’homme depuis les bancs de l’école.

Bonne nouvelle, le Gabon a été désigné pour abriter en mai 2020, le congrès mondial de l’Union internationale des transports publics (UITP), sous le haut patronage du Président de la République Ali Bongo. Cette consécration est aussi le couronnement des efforts du Chef de l’État pour mettre à l’aise les populations librevilloises et du Gabon tout entier en matière de transports publics.

Bruno Minko Mi-Ngwa l’ADG de SOGATRA, Vice-présdent de l’Union africaine des transports publics (UATP)

En effet, Bruno Minko Mi-Ngwa économiste chevronné  et redoutable financier est porteur de réformes efficaces à la tête de la SOGATRA où il n’est que depuis seulement dix (10) mois. La patte Minko Mi-Ngwa, c’est la sérénité ramenée au sein de la boite, la reprise du paiement mensuel, la bancarisation des agents,  la réduction drastique de la dette de la société – de 26 à 17 milliards -, la réhabilitation d’une quarantaine de bus, l’ouverture de trois (03) lignes interurbaines, la création d’un magasin de pièces détachées, et sous peu, le développement du transport scolaire.

Portée sur les fonts baptismaux le 15 novembre 2002 à Lomé au Togo, l’UATP est une plate-forme regroupant des professionnels du transport public de personnes et de marchandises, par route, rail et eau et dont  le siège est à Abidjan (Côte d’Ivoire). C’est la représentation africaine de l’Union internationale des transports publics (UITP). Développer des conditions économiques et réglementaires permettant de créer et pérenniser des entreprises de transport public structurées, tel est l’un des objectifs primordiaux de l’UATP.

A cette 6e AG à Abidjan, plusieurs thématiques ont été abordées dont l’utilisation du numérique dans l’exploitation des bus de la Sotra (Société des transports abidjanais, Ndlr), les solutions digitales pour les transports publics et leurs avantages, la digitalisation et les technologies des bus, la transformation digitale du transport informel, les défis pour mettre la digitalisation au service de la mobilité…

Prosper AKPOVI