Kenya : les achats de café de spécialité par les négociants américains chutent de 57 % en 2018/2019

Kenya : les achats de café de spécialité par les négociants américains chutent de 57 % en 2018/2019

Au Kenya, la valeur des importations de café de spécialité par les négociants américains a chuté d’environ 57 % au terme de la saison 2018/2019.

En effet, rapporte Businessdailyafrica, ceux-ci ont acheté 6 600 tonnes de café pour 3 milliards de shillings (30 millions $) durant la période concernée contre 7 milliards de shillings (70 millions $) en 2017/2018.

Conséquence de cette situation, le pays qui trônait à la première place des principaux pays importateurs du breuvage kenyan a été relégué au troisième rang derrière la Belgique (4,1 milliards de shillings) et l’Allemagne (3,8 milliards de shillings).

Pour Isabella Ngoge, directrice par intérim du directoire du café, cette mauvaise performance s’explique essentiellement par une concurrence accrue des autres pays producteurs.

Le Kenya ne produit que 1 % du café consommé dans le monde. Le pays dont la récolte tourne autour de 45 000 tonnes par an, entend cependant la porter à 100 000 tonnes à moyen terme.