Bénin : L’armée béninoise s’apprête à désavouer PATRICE TALON

Bénin : L’armée béninoise s’apprête à désavouer PATRICE TALON

BÉNIN : L’armée s’apprête à désavouer  TALON

Un groupe d’officiers, jeunes cadres des temps modernes, mécontents de la manière dont le pays est dirigé, a fortement décidé de prendre les choses en mains, a indiqué une source diplomatique. Patrice Talon désormais sur le qui-vive.


L’Armée béninoise, garante de la stabilité, de la sécurité, et de la paix si hargneusement acquise en 1990 lors de la mémorable Conférence des forces vives de la Nation, se pose désormais moult questions restées sans réponses depuis la survenance au pouvoir du sulfureux homme d’affaire Patrice Talon.

Par l’enchaînement des conseils de ministres, la prise de décisions liberticides, autocrates, suicidaires, aux allures quelque peu dictatoriales, on voit aisément le but inique du Franco-Béninois Patrice Talon. Il s’agit entre autre d’affamer le peuple béninois pourtant si digne et le réduire au silence, de même que les organisations syndicales.

Le champ conjoint des libertés d’expressions, d’association et consorts, se trouvent considérablement  réduit depuis que le magna du coton a pris la tête du pays avec l’aide Ô combien précieuse du Roi de l’Agro-alimentaire Sébastien Ajavon,   un homme à battre devenu, de Patrice Talon.

Des étudiants harcelés, menacés, sont interdits de manifestations et d’associations, privilèges pourtant accordés par la constitution du 11/12/1990.

Les mesures sociales en faveur des couches les plus vulnérables du pays, prônées par l’ancien chef de l’Etat Docteur Boni Yayi, ont été sacrifiées sous l’autel de l’incompétence politique de Patrice Talon le pape de la corruption et ses sbires aux fins de plonger le pays dans l’abîme. Pendant ce temps, il n’a de cesse de  s’enrichir sur le dos des populations. Le cynisme est déroutant.

L’entreprise de Talon, Atral SA. Réactivée sur le port sec d’Allada, le PVI est annoncé de retour, ainsi que toutes les usines investie dans le coton, repositionnée malgré leur défaillance constatée, par les experts en la matière.

50 000 francs au titre des frais d’inscriptions sur les Campus, alors que les étudiants peinaient déjà à solder 15 000 francs avant que Yayi Boni ne rende les inscriptions gratuites sur les Universités Publiques.

 


Des lignes rouges tracées partout dans le pays par les thuriféraires du régime.

Les opérateurs économiques qui n’avaient pas soutenu Talon, font l’objet d’un acharnement accru.

Des personnalités ressources réduites au silence et pacte satanique


Des députés prit en débauche et ce, à plusieurs milliards. Des institutions manipulées, des béninois divisés jusque dans leur foyers, tel est le nouveau départ de Patrice Talon.

BANAME

Femme esprit

Lilith

Lilith

Il est dit, que le Président Béninois a fait un pacte satanique avec le démon de Banamé, la femme possédée par l’esprit de dangbo (le gros serpent ou l’esprit de Lilith). Le pacte consiste à faire couler beaucoup de sang et à créer la famine au Bénin.

 

C’est donc face à ce cocktail explosif, que le Bénin est au bord de l’implosion, d’une guerre civile éminente. Selon une source autorisée, l’armée béninoise se prépare à « prendre ses responsabilités » pour délivrer le peuple de la tyrannie de Patrice Talon.

Prosper A.