Dialogue en RDC: Un premier accord trouvé

Dialogue en RDC: Un premier accord trouvé

Cela fait près d’un mois et demi que le dialogue national en RDC se poursuit et ce mercredi, un premier accord a été trouvé, sur un point en particulier : c’est une figure de l’opposition qui devrait diriger le gouvernement de transition jusqu’à la tenue des élections présidentielles et législatives qui vont donc être repoussées. En échange, l’opposition qui participe au dialogue a lâché sur un point crucial. Elle accepte que Joseph Kabila reste au pouvoir pendant cette période de transition au-delà de son mandat qui se termine le 19 décembre et jusqu’à l’élection d’un nouveau président. En contrepartie de cette concession, un autre point devrait figurer dans cet accord, à savoir le respect de la Constitution. En clair, il n’y aura pas de troisième mandat pour Joseph Kabila. Le président sortant pourra rester au pouvoir jusqu’à l’élection d’un nouveau chef de l’Etat, mais pas au-delà. Il ne pourra pas être candidat à sa succession. Pour l’opposition, le principe de l’alternance inscrit dans la loi fondamentale est ainsi sauvegardé.

Jules COTI