pandémie du coronavirus

Il est à craindre que le nombre de décès dus au coronavirus en Afrique du Sud soit nettement supérieur aux chiffres officiels actuels.

Un nombre record de 572 personnes sont mortes du virus au cours des dernières 24 heures.

Mais les chercheurs du Medical Research Council d’Afrique du Sud affirment que les chiffres des décès naturels sont bien plus élevés que d’habitude – ce qui suggère que des milliers de décès dus au Covid-19 pourraient ne pas être signalés.

Jusqu’à présent, les chiffres officiels montrent que près de 6 000 personnes sont mortes du Covid-19.

Mais une étude des 10 dernières semaines montre qu’il y a eu 17 000 décès de plus que d’habitude pour cette période de l’année. Cela suggère 11 000 décès inexpliqués.

Les chercheurs pensent que beaucoup d’entre eux sont probablement liés au Covid-19, comme les personnes qui sont mortes à la maison et d’autres cas qui n’ont pas été signalés d’une manière ou d’une autre.

Mais on craint également que les Sud-Africains n’aillent pas à l’hôpital, par manque de place ou par crainte d’attraper le virus.

Cela pourrait signifier que d’autres maladies potentiellement mortelles, telles que la tuberculose et le VIH/SIDA, ne sont pas traitées.

L’Afrique du Sud a annoncé une augmentation record de 572 décès par coronavirus en 24 heures.

Les nouveaux décès annoncés mercredi portent le nombre total de décès à 5 940.

Près de la moitié du nombre total de décès dans le pays ont été signalés dans la province du Cap-Occidental.

La majorité des cas de coronavirus confirmés se trouvent cependant dans la province de Gauteng, le centre financier du pays et l’épicentre de la pandémie.

La province du Cap-Occidental est la deuxième province du pays en termes de nombre de cas confirmés.

L’Afrique du Sud compte actuellement 394 948 cas confirmés de coronavirus.

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256