Santé: Minceur 6 menus pour ruser pendant les fêtes

Santé: Minceur 6 menus pour ruser pendant les fêtes

Pas toujours facile de mettre en pratique les règles d’une alimentation équilibrée, surtout en période de fêtes… Mais on peut ruser ! Voici quelques pistes pour limiter les excès entre les réveillons et échapper aux kilos.

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON SE RÉVEILLE SUPER TARD

Il est midi, notre ventre gargouille, on a envie de courir à la boulangerie chercher des croissants et des pains au chocolat. Bref, de faire un petit déj gras et sucré, qui ne calera pas jusqu’au dîner. On démarre plutôt la journée avec un brunch alliant petits plaisirs sucrés et aliments légers (légumes) et protéinés (œuf, fromage blanc, jambon blanc). Ainsi, on aura la pêche tout l’après-midi et on pourra tenir jusqu’au dîner.

Brunch

  • Thé ou café
  • Jus vert (concombre, pomme, pousses d’épinard)
  • Omelette aux champignons et à la ciboulette
  • Pain complet avec une noix de beurre
  • Fromage blanc avec du miel et des noisettes concassées
  • Salade de fruits de saison (pamplemousse, poire, raisin)

Dîner

  • Soupe de potiron
  • Papillote de cabillaud aux herbes, riz basmati, brocolis
  • Pomme

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON A PASSÉ UNE NUIT BLANCHE

Quand le corps n’a pas son quota de sommeil, le système hormonal se dérègle, ce qui favorise la faim et l’attrait pour les aliments énergétiques : burger-frites, viennoiseries… Difficile de lutter. Afin de dompter la faim due au manque de sommeil, on mise sur des aliments ras­sasiants à chaque repas, dont la digestion prend du temps et dont l’énergie se diffuse lentement.

Petit déjeuner

Muesli maison avec flocons d’avoine, amandes, dés de pomme, baies de goji et lait de soja

Déjeuner

  • Carottes râpées, jus de citron et graines de courge
  • Blanc de poulet, sarrasinépinards
  • Poire pochée à la vanille

Dîner

  • Soupe poireau-pomme de terre
  • Omelette avec lanières de bresaola, salade verte
  • Fromage blanc avec dés de poire

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON DOIT SAUTER LE DÉJEUNER

Un rendez-vous chez le coiffeur sur la pause de midi, une dernière course à faire ou des réunions qui s’enchaînent : on n’a parfois tout simplement pas le temps de déjeuner. Pour éviter la baisse d’énergie dans l’après-midi, le grignotage et un repas trop copieux le soir, il faut prévoir des collations faciles à emporter et à manger dès qu’une pause se présente.

Petit déjeuner

  • Smoothie mangue-fruit de la passion
  • Pain aux céréales, emmental

Collation en fin de matinée

bananeet 30 g d’amandes

Collation l’après-midi

  • 1 œuf dur
  • 1 tranche de pain aux noix
  • 1 yaourt à boire

Dîner

  • Salade de betterave persillée
  • Escalope de veau, pâtes et chou-fleur
  • Ricotta au coulis de fruits rouges surgelés

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON REÇOIT LES AMIS POUR LE RÉVEILLON DU 31

L’avantage, c’est que nous décidons du menu, mais pas question de mettre tout le monde à la diète sans produits de fêtes. La technique, c’est de marier produits riches et produits légers : foie gras + lamelle de figues; chapon + salade mélangée + purée de topinambour; bûche + salade de fruits… Et de mettre à l’honneur les plats festifs et digestes (ça existe!) : huîtres ou gambas plutôt que foie gras; homard ou saint-pierre plu­tôt que chapon; ananas rôti à la vanille plutôt que bûche pâtissière.

Petit déjeuner

  • Thé ou café
  • Pain complet, miel
  • Kiwi

Déjeuner

  • Pamplemousse
  • Wok de dés de tofu, minimaïs, bâtonnets de carotte et chou chinois
  • Yaourt

Dîner

  • Salade de gambas, avocat et pamplemousse
  • Papillote de saumon avec crème légère aux algues, minifenouil braisé, tagliatelles de carottes et riz noir
  • Plateau de fromages (on choisit celui qui nous fait plaisir et on en prend une petite part), salade
  • Carpaccio de fruits, (orange, ananas, kiwi) et épices (vanille, badiane), accompagné d’une boule de sorbet citron vert

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON ENCHAÎNE LE RÉVEILLON ET UN DÉJEUNER EN FAMILLE

C’est le piège : après un dîner copieux, on doit faire honneur au déjeuner. Pour éviter les excès, on essaye de rester connectée à ses sensations : a-t-on faim? Est-on barbouillée? Et on adopte la meilleure solution possible. e matin et le soir, si on n’a pas faim, on peut se contenter d’une tisane ou d’un bouillon pour bien s’hydrater. Mais on ne se force pas non plus à jeûner : si on a un petit creux, mieux vaut un repas léger que rien du tout.

Petit déjeuner

Thé, café ou infusion

Si on a faim : fromage blanc, seul ou avec une pomme et une dizaine d’amandes

Déjeuner

Pas le choix, le menu est imposé. On peut toutefois esquiver le pain et les sauces présentées à part. Et se servir très modérément dès que c’est possible : au moment de l’apéritif, du plateau de fromage ou encore de l’assiette de mignardises proposées avec le café.

Le plus important : ne pas se resservir. Qui sait ce qui va suivre?

Dîner

Bouillon de légumes

Si on a faim : jambon blanc ou poisson blanc, poireau vapeur, compote (+ quinoa si on est affamée).

LA JOURNÉE ANTI-KILOS… SI ON RENTRE DE VOYAGE ET QUE LE FRIGO EST VIDE

On l’a dit, la meilleure façon de surveiller sa ligne c’est de cuisiner soi-même des produits frais. Mais quand on rentre tard et que tout est fermé, il faut bien trouver une solution. Improviser des menus sains avec ce qu’on a en stock. Oui, on peut quand même se pré­parer des repas équilibrés avec les produits du placard. C’est toujours mieux que de se rabattre sur le fast-food du coin.

Petit déjeuner

  • Thé ou café
  • Tartines craquantes au sarrasin
  • Compote parsemée de cerneaux de noix concassés

Déjeuner

  • Sardines en boîte
  • Riz aux lentilles, épices et pousses de bambou
  • Fruits au sirop léger

Dîner

  • Soupe de légumes bio en brique
  • Couscous et boîte de petits pois-carottes
  • Crème dessert maison avec du lait UHT et de la Maïzena