Société: Une mère jette son fils dans un puits au Ghana

Société: Une mère jette son fils dans un puits au Ghana

« Le monde s’effondre » vraiment ! Que peut-il se passer dans la tête d’une mère pour qu’elle décide de supprimer la vie de son propre enfant ? Les habitants d’Ogone, une banlieue de Somanya au Ghana, ont été frappés de stupeur et d’effroi par la nouvelle étrange d’une femme de 25 ans qui jeté son fils dans un puits abandonné.

Rita, c’est le nom de la coupable. Après ses aveux, elle est actuellement aux mains de la police ghanéenne qui a immédiatement ouvert une enquête.

Selon les médias ghanéens,  le défunt, Joseph, était porté disparu depuis trois jours avec une plainte déposée à la police. La mère, qui avait annoncé précédemment la disparition de son fils dans la communauté et les stations de radio locales, a surpris tout le monde quand elle a avoué aux membres de sa famille avoir eu connaissance du lieu où se trouvait le petit garçon. Rita a ensuite conduit les membres de la famille sur les lieux du crime où le corps de Joseph a été retrouvé flottant dans le puits. Les habitants déconcertés d’Ogone ainsi que les communautés environnantes se sont rassemblés sur les lieux du crime après avoir appris la nouvelle.

On ignore ce qui a pu contraindre la suspecte à jeter son propre fils dans un puits, mais certains habitants expliquent cet acte ignoble par les difficultés économiques des parents de l’enfant décédé. Selon les témoignages, l’enfant était abandonné par ses deux parents.

Le corps sans vie du garçon a été emmené à l’hôpital gouvernemental d’Atua pour y être autopsié, pendant que les investigations se poursuivent.