Soudan : le gouvernement envisage des transferts d’argent aux populations pauvres pour subventionner l’accès aux denrées alimentaires

Soudan : le gouvernement envisage des transferts d’argent aux populations pauvres pour subventionner l’accès aux denrées alimentaires

Le gouvernement soudanais envisage de réaliser des transferts d’argent aux populations pauvres pour subventionner l’accès aux denrées alimentaires. C’est ce qu’a annoncé cette semaine, Abdalla Hamdok , le Premier ministre soudanais.

D’après le responsable, cette mesure pourrait permettre aux Soudanais les plus pauvres de faire face à leurs besoins en produits de première nécessité tels que les denrées alimentaires, le carburant, les services médicaux. Elle permettra également aux populations de faire face à leurs besoins en services médicaux et en éducation.

« La question des subventions est l’un des défis les plus grands et les plus importants », a déclaré le chef du gouvernement soudanais, cité par Reuters.

Cette annonce intervient dans un contexte économique tendu marqué par une pénurie de devises et une inflation en hausse. En avril dernier, la pénurie de pain, de carburant et de médicaments, et la forte hausse des prix, avaient déclenché la chute de l’ancien président Omar el-Béchir, à la suite de longues manifestations.

Le pays qui essaye de mobiliser plus de huit milliards $ auprès des bailleurs de fonds internationaux pour relancer son économie, a annoncé en septembre dernier, qu’il mettrait en œuvre un programme d’urgence pour relancer l’économie en 200 jours.

Moutiou Adjibi Nourou