Sport: La CAF obtient gain de cause, contre Lagardère Sports

Sport: La CAF obtient gain de cause, contre Lagardère Sports

Le différend portait sur un contrat d’exploitation commerciale de compétitions résilié par la Confédération africaine de football (CAF).

La Chambre de commerce internationale (ICC) de Genève a rejeté une demande introduite par Lagardère Sports, qui réclamait l’annulation de la résiliation du contrat.

Le groupe français spécialisé dans la gestion des droits marketing et audiovisuels sportifs reproche à la CAF d’avoir illégalement résilié le contrat qui les liait.

Il avait introduit une demande auprès de l’ICC de Genève pour obtenir de l’administrateur du football africain qu’il revienne sur sa décision en rétablissant immédiatement le contrat.

Dans son arbitrage rendu vendredi 13 décembre, la Chambre de commerce internationale a prononcé le rejet de « toutes les demandes de Lagardère Sports« , selon un communiqué de la CAF.

« En outre, Lagardère Sports est condamnée à supporter les frais administratifs de la procédure d’arbitrage et à contribuer pour plus de 60.000 euros aux frais de justice de la CAF« , ajoute l’administrateur du football africain.

Le contrat résilié devait être exécuté de 2017 à 2028 et portait sur « un milliard de dollars » US, selon BBC Sport.

La CAF a déclaré en novembre dernier qu’elle reprochait à son partenaire d’avoir « enfreint les règles de la concurrence ».