TOGO-Découverte:  L’emblématique Victoire Tomegah

TOGO-Découverte: L’emblématique Victoire Tomegah

Très proche du Président de la République, Victoire Tomegah totalise déjà une dizaine d’années à la tète du Cabinet présidentiel. Souvent pressentie Premier Ministre, Tomegah est en train de rentrer aujourd’hui dans le rang des présumés candidats à la présidentielle de 2020. Admirateurs et détracteurs s’affrontent. En tout cas, elle a réussi à s’imposer dans un cercle jusque-là très fermé.

Septembre 2019. Essomanam Edjeba est nommé Directeur de Cabinet-Adjoint du Président de la République. La nouvelle fait grand bruit. Sur les réseaux sociaux, s’affichent d’emblée les détracteurs de Victoire qui applaudissent des deux mains. Ils y voient déjà la descente aux enfers d’une dame aussi puissante qui « n’a pratiquement rien foutu ni à la tète du Cabinet présidentiel, ni à la tète du ministère du Développement à la Base ». Postes qu’elle occupe depuis plus de dix ans. Cette nouvelle nomination va certainement fragiliser la dame de fer qui, pour certains, à créé un cercle familial autour d’elle au détriment de toute la population togolaise qu’elle est appelée à servir. « Certainement que le Chef de l’État veut se débarrasser d’elle au lendemain de la présidentielle prochaine. Elle sera dépouillée », s’en contentent bon nombre de Togolais qui prient pour qu’elle perde son titre de Directrice de cabinet du Chef de l’État et qu’elle ne soit non plus reconduite au prochain Gouvernement.

Femme de pouvoir

Le Président de la République S.E.M Faure Gnansingbe et la Directrice de Cabinet Victoire Tomegah

2008. Alors qu’elle était au PNUD au Bénin, le Président de la République Faure Gnassingbe et le Premier Ministre Gilbert Houngbo font appel à Victoire Tomégah pour occuper le portefeuille du ministre délégué auprès du Premier ministre chargé du développement à la base qui venait d’être créé au Togo. Un an plus tard, et nous sommes le 15 mai 2009. Victoire Sidemeho est nommée Directrice de cabinet par décret présidentiel. Une nomination qui renforce indubitablement son pouvoir. Cumul de postes. La dame est encore un peu plus proche du Chef de l’État. Ses relations avec le Premier Ministre Gilbert Houngbo qui l’a fait venir dans le cercle du pouvoir de Lomé se détériorent. Avec son nouveau, elle peut maintenant défier l’Autorité du chef du Gouvernement. La ministre du Développement à la base et de la Jeunesse gère maintenant des milliards. Des milliards de Fcfa qui lui permettent de réaliser des milliers de projets à elle confiés. Grâce à ces projets, Victoire Tomegah-Dogbé a créé des milliers d’emplois, soulage des ménages et contribué à la réduction de la pauvreté dans le pays. C’est la Directrice de cabinet du Président de la République. Pouvoir politique. Elle s’est rapidement construit un cercle autour d’elle. Des gens qui peuvent lui permettre de pouvoir bien travailler.

Femme battante

Directrice du Cabinet du Président de la République, Ministre du développement à la Base et de la Jeunesse, Victoire Tomegah

Quoique ses détracteurs puissent lui reprocher, Victoire Tomegah se bat. Elle s’est battue pour arriver à ce stade-là aujourd’hui. L’on se demande comment elle arrive à concilier sa vie de foyer à ses responsabilités politiques. Elle est dans presque tous les déplacements du Chef de l’État. Elle gère le cabinet présidentiel et tous les projets de son département. Soit elle sera débordée, soit elle restera inefficace. Son parcours prouve juste qu’elle aime se battre. Elle a intégré en 1978 la faculté des Sciences Économiques et de Gestion (FASEG) de l’Université du Bénin (devenue Université de Lomé, Togo), dont elle sortit diplômée en Maitrise en Sciences Économiques et de Gestion (option gestion d’entreprises) en 1982. À l’étranger, elle obtient un diplôme en marketing spécialisé en général management finance au Jutland Technology Institute AARHUS en 1988 au Danemark puis un Orchestrating Winning Performance à l’International Institute for Management Development à Lausanne (Suisse) en 1996. Elle poursuit son parcours académique grâce à l’Université virtuelle de Développement du PNUD New York en association avec la Jones International University (États-Unis) et en poche un « diplôme de spécialisation » (équivalent du Diplôme d’études supérieures spécialisées) dans les domaines d’intervention couverts par le PNUD.

Victoire Sidémèho Tomegah commence sa carrière à l’Industrie Togolaise des Plastiques (ITP) où elle est promue de 1986 à 1988, d’abord chef du personnel, puis chef service approvisionnement. Ensuite, elle est appelée à prendre la direction administrative et financière à l’ITP de 1988 à 1992.

En 1992 elle quitte l’ITP et devient la responsable du réseau à Shell Togo. Après un an passé à Shell, elle retourne à l’ITP et en devient la directrice générale de 1994 à 1998.

Victoire Tomégah fait ses armes au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). Assistante représentante résidente chargée des opérations du PNUD au TOGO de 1999 à 2002, elle sera par la suite Assistante Représentant Résident chargée des opérations du PNUD au Congo-Brazzaville de 2002 à 2004, Représentante Résident Adjointe chargée des opérations du PNUD au Burkina Faso de 2004 à 2007, et Représentante Résidente Adjointe du PNUD au Bénin, de 2007 à 2008.

Madame Victoire Tomegah-Dogbé, Directrice du Président de la République toujours aux côtés de la jeunesse

En tout cas, elle est loin d’être une parvenue. Jusqu’à présent, le Chef de l’État ne lui a rien reproché dans l’exercice de ses fonctions dans son cabinet. Beaucoup voient en elle la Meilleure Directrice de cabinet de Faure Gnassingbé, l’une des meilleures en Afrique, après son collègue du Gabon Brice Laccruche Alihanga que le Président Ali Bongo venait de choisir comme son messager. En tout cas, Victoire Tomegah-Dogbé demeure la meilleure à son poste puisque c’est elle qui a totalisé plus d’années à la tète du cabinet présidentiel depuis l’arrivée de Faure Gnassingbé à la Magistrature suprême togolaise. Plus de dix ans, mais le Chef de l’État peut toujours compter sur elle. Parce qu’elle se frotte quotidiennement au bas peuple. Elle touche du doigt les réalités du terrain. Elle peut facilement raconter à son patron comment vivent les Togolais. Grâce à elle, des projets comme AGRISEF et FNFI sont créés. Elle a joué un grand rôle dans la conception du Plan National de Développement, PND. Projet qui permettra de faire descendre au Togo plusieurs investisseurs. Et des investisseurs étrangers se mobilisent déjà autour de cet ambitieux plan de développement.

Fervente catholique, beaucoup attendent aujourd’hui d’elle. Certains citoyens voudraient bien que ses réalisations atteignent aussi la bretelle Segbé douane.

 

Prosper AKPOVI