Vatican: Vers l’adoption d’une nouvelle Constitution

Vatican: Vers l’adoption d’une nouvelle Constitution

La Salle de presse du Saint-Siège fait état des progrès enregistrés à l’issue de la XXIXe réunion du Conseil des cardinaux, en présence du Pape, au Vatican. Cette dernière rencontre portait essentiellement sur la nouvelle Constitution apostolique visant à régir la Curie, et notamment sur la place des femmes au sein des institutions du Saint-Siège. La prochaine session de travail aura lieu les 25, 26 et 27 juin prochain.

Plusieurs thématiques ont été abordées par le Pape et ses conseillers réunis au Vatican depuis lundi 8 avril, à commencer par la mise au point des «procédures pour la consultation sur la nouvelle Constitution apostolique».

 Dans l’attente de suggestions

Lors d’une conférence de presse ce mercredi midi, le directeur de la Salle de presse du Saint-Siège a précisé que lors de ces trois jours de travaux, matin et après-midi,  tous se sont mis d’accord sur «les procédures» à mettre en œuvre pour «la consultation sur la nouvelle Constitution apostolique», provisoirement intitulée « Praedicate evangelium ».  Une ébauche de ce document a déjà été approuvée par le Conseil des cardinaux. Elle sera maintenant envoyée aux présidents des conférences épiscopales nationales, aux Synodes des Églises orientales, aux Dicastères de la Curie romaine, aux conférences des Supérieurs et Supérieures majeures et à certaines universités pontificales. Tous sont invités à faire connaître leurs observations et à formuler des suggestions, a précisé le directeur par intérim de la Salle de presse, Alessandro Gisotti.

Des femmes aux postes de direction

À la lumière de la nouvelle Constitution apostolique, la Curie est appelée à toujours plus assumer une orientation missionnaire, apprend-on ce mercredi.  Le Conseil des cardinaux a également parlé de «l’engagement pris pour renforcer le processus de synodalité dans l’Église, à tous les niveaux» et de la présence des femmes «aux postes de direction» dans les institutions du Saint-Siège.

Il a été rappelé par la Salle de presse du Saint-Siège que le Conseil des cardinaux est un organisme qui a pour mission d’aider le Pape dans le gouvernement de l’Église universelle et ainsi que sa tâche ne s’arrêtera pas avec la publication du nouveau document visant à remplacer la Constitution apostolique “Pastor Bonus” promulguée par saint Jean-Paul II en 1988.

Protection des mineurs

Ce mardi, le cardinal Seán Patrick O’Malley, archevêque de Boston aux États-Unis, a longuement rendu compte de la récente assemblée plénière au Vatican de la Commission pontificale pour la Protection des mineurs qu’il préside. Il a remercié le Pape pour la « Rencontre internationale sur la protection des mineurs dans l’Église » qui a rassemblé, en février au Vatican, l’ensemble des conférences épiscopales nationales. Le cardinal a également exprimé sa gratitude à la suite de la publication de normes sur les abus pour l’État de la Cité du Vatican, qui renforcent les efforts de l’Église dans sa lutte contre toute forme d’abus sur mineurs et sur des adultes vulnérables.

Outre le cardinal américain, les cardinaux Pietro Parolin, secrétaire d’État du Saint-Siège, Óscar Andrés Rodríguez Maradiaga, archevêque de Tegulcigalpa au Honduras, Reinhard Marx, archevêque de Munich et Freising en Allemagne, Oswald Gracias, archevêque de Bombay en Inde et Giuseppe Bertello, président du Gouvernorat de l’État de la Cité du Vatican et de la Commission pontificale pour l’État de la Cité du Vatican, ont participé aux travaux de cette XXIXe réunion. A leurs côtés,  le secrétaire du Conseil, Mgr Marcello Semeraro, et  son secrétaire adjoint Mgr Marco Mellino.

Leur prochaine rencontre aura lieu les 25, 26 et 27 juin.