Président du club d’investissement France-Nigeria lancé par Emmanuel Macron, le milliardaire, PDG du groupe BUA, multiplie les partenariats avec les groupes hexagonaux.

À la tête d’une fortune de 4,5 milliards de dollars selon Forbes, Abdul Samad Rabiu dirige l’un des principaux groupes diversifiés du Nigeria, qui s’étend du ciment à l’agro-industrie, en passant par l’immobilier et la logistique portuaire. Ces derniers mois, il a multiplié les partenariats avec des entreprises françaises.

En octobre 2020, Abdul Samad Rabiu a signé un contrat avec la société française Axens, spécialisée dans le domaine de l’énergie. Cette dernière doit fournir le cœur technologique d’une nouvelle raffinerie de pétrole de 200 000 barils par jour.

La raffinerie se situera dans l’État côtier méridional d’Akwa Ibom pour « sa proximité avec les matières premières et son tirant d’eau profond de 14 mètres à 16 mètres », explique le fondateur et PDG de BUA.

Depuis 2018, l’entreprise américaine KBR travaille sur les phases d’ingénierie et de conception préliminaires. Les travaux de terrassement sur le site commenceront, quant à eux, d’ici la fin 2021.

Partenariat avec Saint-Gobain

Toujours en 2020, le milliardaire nigérian s’est associé au géant français de la construction Saint-Gobain pour la réalisation d’une usine de plâtre dans l’État d’Ogun – riche en silice (quartz). « Actuellement, nous importons toutes nos plaques de plâtre, soit environ 350 000 tonnes [par an], ce qui représente une réelle opportunité », explique le magnat nigérian. Avec une valeur de plusieurs millions de dollars, l’usine aura une capacité de 250 000 à 300 000 tonnes.

Président du club d’investissement France-Nigeria – inauguré à la fin juin à Versailles par Emmanuel Macron – , la sixième fortune d’Afrique a tenu à remercier le président français. « Je dois féliciter le président [Emmanuel] Macron pour l’engagement qu’il prend à l’égard du Nigeria », a déclaré Abdul Samal Rabiu.

« La raffinerie et les projets industriels ultérieurs entrepris par BUA Group ont en quelque sorte « dé-risqué » les relations entre la France et le Nigeria », affirme le milliardaire. « Maintenant, la chose la plus importante est de maintenir la communication. »

A la suite d’un accord signé avec la société chinoise Sinoma, trois nouvelles cimenteries verront prochainement le jour, dans les États de Sokoto, Edo et Adamawa. Ainsi, la production totale de ciment du groupe BUA s’élèvera à 20 millions de tonnes par an.

BUA Foods bientôt en bourse

En outre, de nouveaux projets dans la division agroalimentaire du groupe se développent. Une plantation de sucre et une raffinerie intégrées de 20 000 hectares sont en cours de construction à Lafiagi. Elle utilisera la technique israélienne du goutte à goutte pour irriguer la canne à sucre.  « Une première au Nigeria », affirme Abdul Samal Rabiu.

De plus, dans la zone franche de Port Harcourt, une nouvelle raffinerie de sucre est en construction. Le magnat nigérian veut profiter des harmonisations et des exemptions tarifaires au sein de la zone de libre-échange continentale africaine pour concurrencer les importations de sucre raffiné du Brésil et d’Inde.

BUA group a conclu un partenariat avec le groupe italien Fava, afin de mettre en place un projet de mouture de blé et de fabrication de pâtes. Selon Abdul Samal Rabiu, ce projet sera le plus important du pays – même si ses concurrents, tels que Olam de Singapour, ne sont pas d’accord.

Un nouveau partenariat avec l’Italien Fava débouchera sur un projet intégré de mouture du blé et de fabrication de pâtes, qui, selon Rabiu, sera le plus important du pays – n’en déplaise à ses rivaux, comme le singapourien Olam.

Enfin, Abdul Samad Rabiu rebaptise toutes ces initiatives agroalimentaires sous le nom de BUA Foods, et espère introduire l’entité à la Bourse nigériane d’ici la fin de l’année. « Nous mettrons en vente 20 à 25 % de la société », a déclaré le milliardaire nigérian. Pour rappel, la BUA Group a été introduite à la Bourse de Lagos en janvier 2020.

GABON 24

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256