Ce lundi 20 juin 2022, plus de 61 ans après sa mort, la dépouille de Patrice Lumumba, le Premier ministre congolais, a été restituée à sa famille et à son pays. Il s’agit d’une dent conservée toutes ces années par l’un des policiers belges qui avaient été chargés de faire disparaître toute trace du héros national.

La cérémonie s’est déroulée en présence de la famille de Patrice Lumumba, mais aussi des autorités belges et congolaises. Elle a été marquée par le discours du Premier ministre belge. Alexander de Croo, devant la famille de Patrice Lumumba a « réitéré les excuses du gouvernement ». Des excuses déjà présentées en 2002 par Louis Michel, à l’époque chef de la diplomatie belge. Alexander de Croo a cette fois évoqué les regrets et la responsabilité morale des dirigeants belges dans cet assassinat.

« Un homme a été assassiné pour ses convictions politiques, ses propos, son idéal. Pour le démocrate que je suis c’est indéfendable, pour le libéral que je suis c’est inacceptable. Et pour l’humain que je suis c’est odieux », a ajouté e chef du gouvernement qui a répété plusieurs fois, dans une anaphore, que cette restitution était bien trop tardive.

« L’Afrique célèbre le retour d’un fils »

Ensuite, le Premier ministre congolais, Jean-Michel Sama Lukonde a pris la parole pour saluer : « Lumumba notre héros national », ajoutant que la date du 20 juin 2022, « entre dans les annales de l’histoire. C’est tout un continent, l’Afrique, qui célèbre le retour de l’un de ses dignes fils ».

Avant les discours, les regards étaient surtout tournés vers les enfants de Patrice Lumumba, Juliana, Roland et François. C’est à eux que la justice belge, par la main du chef du parquet fédéral, Frédéric Van Leeuw, a remis la dépouille de leur père lors d’une cérémonie intime, privée à laquelle une vingtaine de personnes ont assisté. « Je vous remercie pour les démarches judiciaires que vous avez entreprises parce que, sans ces démarches, on n’en serait pas là aujourd’hui, cela a permis à la justice de notre pays de pouvoir avancer », a déclaré Frédéric Van Leeuw.

Un moment important pour Juliana Lumumba : « Notre père est un homme public, mais nous souhaiterions dans cette partie intime juste que l’on dise “Papa”, après c’est le héros national et le Premier ministre. »

La dépouille de Patrice Lumumba, contenue dans un coffret bleu vif, a ensuite été mise dans un cercueil de bois sombre qui a été conduit à l’ambassade de RDC, première étape de son retour en terre congolaise.

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256