Agé de 85 ans, Frederik de Klerk luttait contre le cancer du poumon. Il est resté dans l’histoire pour la place qu’il a occupée dans le processus ayant abouti à la fin de l’apartheid et pour son prix Nobel de la paix obtenu en 1993 avec Nelson Mandela.

L’ancien président sud-africain Frederik de Klerk (photo) est mort. L’annonce a été faite ce jeudi 11 novembre, par Dave Steward, porte-parole de la fondation de l’ancien dirigeant.

« L’ancien président est décédé tôt ce matin à son domicile de Fresnaye, après sa lutte contre le cancer. Il était âgé de 85 ans. Il laisse derrière lui, sa femme Elita, ses deux enfants Susan et Jan, et ses petits-enfants », a annoncé M. Steward aux médias.

Ayant dirigé l’Afrique du Sud de 1989 à 1994, Frederik de Klerk restera dans l’histoire comme le dernier président du régime ségrégationniste de l’Apartheid. Après une formation d’avocat, il avait succédé à Pieter Willem Botha, et avait pris des mesures à partir de 1990 destinées à annuler l’interdiction de mouvements de libération comme l’ANC ou le parti communiste sud-africain (SACP), avant d’annoncer la libération de Nelson Mandela.

Son action qui a contribué à la fin du système de ségrégation en Afrique du Sud lui a valu en 1993, un prix Nobel de la paix, obtenu conjointement avec Nelson Mandela qui deviendra le premier président noir du pays, un an plus tard.

1 nelson

Pour l’heure, les autorités sud-africaines n’ont pas encore émis un communiqué officiel sur les hommages qui pourraient être rendus à l’homme politique qui avait été récemment controversé pour n’avoir pas reconnu que l’apartheid était un crime contre l’humanité.

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256