Jean-Claude Baloche aucunement responsable du retard des travaux 

Des contre-vérités dans des journaux. Des propos d’une incohérence notoire pour inventer une histoire qui n’existe guère sur  « la planète Gabon ». Tous s’attaquent à Jean-Claude Baloche Ondimba alors qu’ils n’ont pas toute la vérité.  En tout cas, une chose est sure. Les retards constatés en ce qui concerne la réhabilitation du Boulevard Triomphal Omar Bongo ne relèvent pas de sa responsabilité.  Mais au niveau de la société SOCOBA, des dispositions se prennent déjà pour le redémarrage des travaux. 

Les travaux relatifs à la réhabilitation du Boulevard triomphal Omar Bongo vont reprendre dans les tout prochains jours. Au niveau de SOCOBA-EDTPL,  l’entreprise en charge des travaux, on met déjà tout au point. Les matériels se mettent en place. On change quelques pièces. On multiplie les réunions avec le personnel. Le PDG Jean-Claude Baloche Ondimba échange régulièrement avec le personnel et le rassure. En tout cas, tous ont sourire aux lèvres. On vient de leur payer leurs salaires. Les grise-mines laissent place aux mines réjouies. On s’apprête pour les travaux. On peut maintenant se lancer.

28 Décembre 2021. L’Etat débloque une avance d’approvisionnement. Le décaissement ordonné quelques jours plus tard. Les dispositions administratives et techniques se prennent à l’interne qu’à l’externe. Les choses sérieuses peuvent maintenant bien commencer.  Les situations devraient être meilleures un peu plus tôt comme l’avait promis  le PDG  au Premier Ministre en 2021. Nous sommes le 03 Août 2021. Jean-Claude Baloche est reçu par Christiane Ossouka Reponda. Les deux s’entretiennent sur l’évolution des travaux en ce qui concerne la voie de 3 km, une des plus vieilles infrastructures du Gabon. A l’issue des échanges, le patron de SOCOBA promet livrer les travaux fin Novembre 2021.

Jean-Claude Baloche, PDG de SOCOBA-EDTPL reçu par le Premier Ministre Christiane Ossouka Reponda

La promesse faite au Premier Ministre était sincère puisque le PDG avait cru que les fonds allaient être débloqués les jours suivant. Ce qui  ne fut pas fait. Or ces fonds devraient servir à payer le salaire du personnel  et à relancer  effectivement les travaux. Conséquence immédiate, retard dans les travaux.  Et aujourd’hui, le Ministre des travaux publics Léon Armel Bounda Balonzi et le Premier Ministre comprennent bien la situation et ne reprochent rien à Baloche Ondimba. Ils savent bien que l’argent n’a pas été débloqué à temps. L’on ne comprend toujours pas pourquoi des gens encore moins des confrères journalistes qui ne sont pas allés à la source de l’information écrivent des imprécisions et cherchent à opposer le Premier Ministre et le Patron de SOCOBA. Dans l’entourage du Ministre des Travaux publics, on apprend que le Ministre aurait été très surpris face aux écrits de certains journalistes qui opposent le Chef du Gouvernement au PDG Baloche Ondimba.

Les Travaux de réhabilitation du boulevard Triomphal Omar Bongo

Il faut tout de même noter que Jean-Claude Baloche Ondimba s’était vraiment évertué même lorsque l’argent n’avait pas été décaissé comme promis à  terminer les travaux à temps mais il ne pouvait autrement car il manquait sérieusement de fonds dans ses caisses.  L’Etat doit actuellement à sa structure 20 milliards de FCFA selon la Task Force mise en place par l’Etat dont le rôle est de travailler sur la dette extérieure du Gabon. Comment pourrait-il s’en sortir avec cette situation ? Comment pourrait-il faire fonctionner normalement sa structure et bien payer le salaire de ses employés. Comment pourrait-il honorer ses engagements fiscaux  dans ces conditions ? Une telle situation risque de fragiliser sa société et créer de nouveaux chomeurs.

Les travaux de réhabilitation du boulevard Triomphal Omar Bongo

Mais les fonds maintenant  décaissés, les choses vont s’accélérer. Baloche Ondimba  met déjà tout en ordre. Il y aura deux équipes sur le chantier. Une travaillera le jour et l’autre la nuit. 

Prosper AKPOVI

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256