Salva Kiir.

Il a une certaine vision pour son pays. Depuis le 9 juillet 2011, Salva Kiir est à la tète du Sud-Soudan. Il s’est mis au travail pour développer son pays. Et il met tout en œuvre pour y parvenir. Tous les domaines sont visualisés. De la politique à l’économie sans oublier les finances et le social, rien n’est à écarter. Et les fruits sont déjà perceptibles. Le courage, l’abnégation et l’amour du président pour sa chère Patrie font de lui le chouchou de ses compatriotes.

Avant l’indépendance de son pays, Salva Kiir fut vice-président du Soudan, de 2005 à 2011. Il a été également nommé Commandant en chef de l’Armée populaire de libération du Soudan(APLS) en 2005 après le décès de John Garang. Il a une certaine expérience en matière de gestion du pouvoir d’Etat. Et sa gestion est aujourd’hui des plus appréciées. Et depuis son arrivée au Pouvoir, ses différents calendriers répondent efficacement aux exigences du moment. « Nous devons nous mettre au travail immédiatement », avait-il dit lors de la proclamation de l’indépendance de son pays. Et cette phrase résonne chaque jour dans l’esprit de l’équipe du président et dans l’esprit de tous les Sud-Soudanais. Ils sont compris que les défis énormes surtout après 40 ans de guerres civiles.

Le Sud-Soudan « était doté d’à peine 100 km de route bitumée lorsqu’il accédait à la souveraineté internationale. La plus grande partie du pays demeure inaccessible pendant la saison des pluies. Si le Sud-Soudan possède d’importantes réserves de pétrole, il demeure l’une des régions les plus pauvres au monde. Le Programme alimentaire mondial a indiqué entre-temps qu’il a aidé à nourrir près de la moitié de la population soit environ 4 millions de personnes. Le Sud-Soudan a le faible taux de vaccination le plus faible au monde. Une fille de 15 ans a plus de chance de mourir en couche que de terminer l’école. Ces réalités, , Salva Kiir se bat quotidiennement pour les améliorer afin de changer définitivement la vie de ses compatriotes.

President du Soudan du sud, Salva Mayardit Kiir , 

Depuis 2016, la situation commence par s’améliorer un tout petit peu. Par exemple, le budget 2016-2017 adopté le 27 Aout 2016 se montait à environs un milliard de dollars. 2021 a été une année charnière, durant laquelle les autorités soudanaises ont lancé un programme de réformes ambitieux ponctué par une dévaluation de 85% du SDG (février), la fin des subventions de l’essence et du diésel (juin, ce qui a entraîné une augmentation de 93% des prix à la pompe) et l’harmonisation complète des taux de change (juin, ce qui a entraîné une forte augmentation du prix des produits importés de non première nécessité). Le Soudan a pu ainsi atteindre le 29 juin dernier le point de décision de l’initiative PPTE (Pays Pauvres Très Endettés), lui permettant de bénéficier d’un nouveau programme du FMI et de nouveaux financements de la part du Fonds, de la Banque africaine de développement et surtout de la Banque mondiale (2 Mds USD).

Malgré ces mesures volontaristes, les indicateurs macro-économiques restent fragiles. Ils devraient cependant progressivement s’améliorer si l’ensemble des mesures préconisées par le nouveau programme du FMI d’une durée de 39 mois -qui vient à échéances fin 2024- sont mises en œuvre ans les délais impartis, sous réserve que les nouvelles mesures soient acceptées par la population. Les Services du FMI estiment que le taux d’inflation en 2021 devrait atteindre un nouveau pic historique de 198,8% contre 163,3% en 2020. Cependant, le FMI considère que les mesures fortement inflationnistes prises en 2021 s’estomperont progressivement et que le taux d’inflation en 2022 s’établirait à 42%, ce qui paraît relativement optimisme comparé aux statistiques soudanaises.

Une chose est sure, le pays est sur de bons rails avec le Président Salva Kiir. La famine entrain d’être combattue. Depuis 2017, il s’assure que toutes les organisations humanitaires et d’aide au développement bénéficient d’un accès sans restrictions aux populations dans le besoin de tout le pays.

 

Prosper C. AKPOVI

 

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256