De nouveaux éléments apparaissent progressivement sur l’offensive de l’armée malienne qui a conduit à la prise de Kidal, ce mardi, face aux rebelles du CSP (Cadre stratégique permanent).

Les soldats maliens ont mené cette opération, couronnée de succès, avec leurs supplétifs russes du groupe Wagner. Leurs alliés du Niger et du Burkina Faso leur ont mis à disposition des moyens militaires.

Le Niger a prêté un avion-cargo et peut-être aussi – les sources divergent sur ce point – un avion de chasse. Le Burkina Faso un drone, ou au moins des munitions pour des frappes de drone. Les deux pays ont également dépêché des officiers au poste de commandement de l’armée malienne basé à Gao.

Ces informations ont été recoupées auprès de sources sécuritaires maliennes, burkinabè, ainsi qu’auprès des rebelles du CSP et de plusieurs « observateurs » suivant de très près les activités militaires des pays concernés.

Ni Bamako, ni Niamey, ni Ouagadougou n’ont communiqué officiellement sur ces contributions et, sollicitées par RFI, les armées de ces trois pays n’ont apporté aucune réponse.|

HOTEL EL DORIA LOME | CONTACTS : +228 91 60 60 60 / +228 22 27 45 36

GROGNE D’AFRIQUE EDITION SPECIALE TOGO JANVIER 2023

HOTEL EL DORIA LOME | CONTACTS: +228 91 60 60 60 / +228 22 27 45 36

Hôtel Golden Tulip

GROGNE D’AFRIQUE EDITION SPECIALE

IOKA HOTEL & SUITES| CONTACTS: +228 22 26 92 88

HOTEL HILTON YAOUNDE | CONTACTS : +237 2 22 23 36 46

GROGNE D’AFRIQUE EDITION SPECIALE

Presse 256