Si les autorités portuaires togolaises peuvent brandir aujourd’hui le succès de Lomé Container Terminal (LCT) c’est parce que derrière ses performances, il y a toute une équipe, et surtout un homme, David Elbez, Directeur des investissements terminaux à TiL (Terminal investment limited) dont LCT est le fruit d’une joint-venture avec China Marchant. « Lomé Container Terminal (LCT) a franchi le cap des 1 million de conteneurs traités au cours de l’année 2021. LCT confirme ainsi son statut de Meilleur Terminal à conteneur de transbordement de l’Afrique de l’ouest », voilà un tweet du Port Autonome de Lomé.

Ce succès, c’est grâce à toute une structure, le Mediterranean Shippinp Company (MSC) qui a fait du port de Lomé sa destination de prédilection pour desservir l’Afrique ». Le deuxième armateur mondial avait de fait clairement annoncé ses ambitions d’investissements, notamment de plus de 30 millions de dollars US à l’horizon 2020 et de 500 millions à l’horizon 2030. Les premiers fruits sont déjà bien palpables, et il ne fait aucun doute que d’autres résultats encourageants suivront. Car derrière cette success story, se trouve David Elbez qui patronne la société en France. Homme épris du travail bienfait, sa légendaire efficacité a toujours fait hisser MSC au rang des meilleurs armateurs mondiaux. Sa politique managériale a toujours été au top et engendré des résultats bien meilleurs aux prévisions. Une de ses publications l’illustre encore bien mieux : « Le Port de Rouen accueille le navire MSC Barcelona, le plus grand porte-conteneur de son histoire (270 mètres de long, 40 mètres de largeur, capacité de 600 TEU…. Avec à son bord plus de 1600 conteneurs vides, il contribue ainsi au réapprovisionnement de notre territoire, qui connait une forte demande face à la pénurie mondiale de matériel».

Grégory Krief, Directeur Général de Mediterranean Shippinp Company (MSC) Togo et Lomé Container Terminal (LCT)

Pour Grégory Krief, DG de MSC Togo, LCT constitue à lui seul le plus gros investissement au Togo dans les infrastructures portuaires. « L’armateur MSC, quant à lui, a mobilisé d’importants moyens en mettant en place plusieurs services via Lomé avec plusieurs dizaines de navires de tailles diverses, représentant un investissement considérable pour desservir la région et le continent depuis le monde entier. Lomé est devenu en quelque temps la porte de l’Afrique de l’ouest depuis l’Asie grâce à notre service direct MSC Africa Express depuis et vers LCT». Le DG nous apprend aussi que « LCT a d’ailleurs reçu en 2019 le prix du meilleur terminal de transbordement».

MSC, nouvelle aventure avec le Groupe Bolloré

Grâce à l’efficacité de David Elbez, titulaire d’un master en finance de l’Institut européen du senior management de Nantes, du Directeur Général de MSC Togo Grégory Krief et de toute l’équipe, MSC vient d’accepter une offre de la structure pour l’achat de Bolloré Africa Logistic. Le Groupe (Bolloré) a consenti une exclusivité au Groupe MSC jusqu’au 31 mars 2022 afin que ce dernier puisse, à l’issue d’une phase d’audit complémentaire et de négociations contractuelles, lui remettre, le cas échéant, une promesse d’achat.

LCT qui doit tout au Groupe MSC

LCT lui doit aujourd’hui son exploit, tout comme le Port autonome de Lomé. Le Port de Lomé qui est devenu progressivement depuis l’arrivée de LCT, le port de référence en matière de transbordement dans la sous-région (plus de 70% des conteneurs traités sont en transbordement ), continue de creuser l’écart avec ses principaux concurrents sur ce segment. Lomé Container Terminal qui a, d’année en année, amélioré son propre record, est notamment la cheville ouvrière de l’entrée fulgurante de Lomé dans le top 100 des ports mondiaux sur le trafic conteneur. En 2020, la plateforme née de la Joint-venture entre China Merchant et Terminal Investment Limited (TIL), véhicule opérationnel dédié de l’armateur MSC, avait brassé 1 366 114 EVP, en hausse de 20%, malgré la Covid-19 qui a mis l’économie mondiale à l’arrêt et coupé plusieurs voies maritimes.

Pour le Directeur Général de MSC Togo, LCT est un grand terminal moderne doté d’un quai de 1050 mètres de long, 9 portiques de chargement et déchargement (STS), 27 eRTG (portique de terre), une soixantaine de camions et une douzaine d’engins de manutention. D’une capacité de 2,2 millions d’EVP dans sa phase 1, il a atteint près de 1,2 million de mouvements d’EVP pour 2018, avec l’une des meilleures productivités moyennes par grue du continent (26,9 conteneurs l’heure par grue sur l’année 2019).

Évolution du nombre de Conteneurs traités par LCT (2014-2021)

Depuis sa mise en service en 2014, opération qui a impliqué les concours financiers de plusieurs institutions majeures comme la SFI et Proparco, LCT a vu son volume de conteneurs traités augmenter de près de 40 fois (3 952%). Des résultats qui ne seraient pas possibles sans l’efficace travail des responsables de MSC dont David Elbez et Grégory Krief.

MSC , une Histoire des prouesses

La Famille Aponte

Fondée en 1970 et basée à Genève, en Suisse, depuis 1978, MSC est une compagnie privée dirigée par la famille Aponte. Chef de file mondial dans le transport de conteneurs, MSC, qui démarra comme une petite entité dotée d’un seul navire, est aujourd’hui une entreprise mondialement reconnue, disposant d’une flotte de 560 navires et de plus de 100 000 employés.

MSC achemine des biens et offre des services à des communautés locales, des clients et des partenaires commerciaux internationaux. L’entreprise, qui a accès à un réseau mondial intégré de ressources de transports routier, ferroviaire et maritime, est fière d’assurer un service mondial caractérisé par une connaissance locale.

Grâce à son réseau de 524 implantations, MSC veille à ce que les expéditeurs puissent s’adresser directement à ses représentants et utilisent diverses solutions de commerce en ligne pour les réservations de fret numérisées. Répondant aux besoins de ses clients, MSC est l’un des principaux acteurs de l’évolution des conteneurs intelligents dans son secteur et a contribué à redéfinir les normes de l’expédition numérique du transport de marchandises digitalisé.

MSC fait escale dans 500 ports, sur 230 routes commerciales et transporte environ 23 millions d’EVP (équivalents vingt pieds) par an, sur une flotte moderne dotée des dernières technologies « vertes ».

Au fil des années, MSC a diversifié ses activités pour y inclure le transport terrestre, la logistique et un portefeuille croissant d’investissements dans les terminaux portuaires. ”Aujourd’hui, notre objectif reste fidèle à nos origines et nous continuons à créer et à conserver des partenariats de confiance à long terme avec des clients de toutes tailles”.

Selon le Directeur Général de MSC Togo qui réagissait il y a quelque temps aux questions de certains de nos confrères, « le groupe MSC a investi en Afrique depuis près de 50 ans et reste ouvert à continuer de le faire en fonction des opportunités. Au Togo, le groupe s’est implanté tout d’abord avec l’agence de MSC Togo en 2006, puis avec Lomé Container Terminal (LCT), l’opérateur de terminal en 2008, ainsi que MEDLOG, la filiale transport & logistique du groupe en 2012 ».

David Elbez et Gregory Krief très attachés à la lutte contre le chômage

L’emblématique DG David Elbez, faut-il le rappeler, a eu à diriger le Groupe Getma Togo en qualité de Directeur Général pendant des années. Ses ex-employés continuent aujourd’hui de dire du bien de lui. Sa politique a toujours contribué à la réduction du chômage. «Il est bon, ce type », confie un de ses collaborateurs. Un autre renchérit : « Il parlait peu et agissait avec grande efficacité». Le Patron de MSC Togo, Gregory Krief aussi attache du prix à l’emploi des jeunes. « Le groupe emploie près de 800 personnes au total. A ces emplois directs s’ajoutent encore plusieurs milliers d’emplois indirects. Cela a été rendu possible grâce à la volonté commune du groupe MSC, du gouvernement et du Chef de l’Etat de détecter très tôt le potentiel de ce projet en partenariat public-privé (PPP) pour le développement du pays et de la région, fortement soutenu par l’engagement des bailleurs de fonds majeurs tels que la SFI (Groupe de la Banque mondiale), la BAD, Proparco, et KFW».

Diego Aponte, PDG du Groupe MSC

Diego Aponte, PDG de MSC peut se réjouir des succès engrengés par les deux puissants Directeurs Généraux David Elbez et Grégory Krief.

Prosper AKPOVI

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256