Oswald Homeky, l’efficace Monsieur sport

Il demeure populaire auprès de la jeunesse béninoise. Ses performances, ses merveilles et surtout la confiance que Patrice Talon a en lui, font augmenter sa côte de popularité chez les Béninois. Vingt-deux (22) stades de foot construits sous son magistère et selon la politique présidentielle positionnent Oswald Homeky dans le cercle très fermé des bras agissants et hommes de confiance du Président béninois. Projecteurs. 

Stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou, Multifonctions d’une capacité de 20.000 places entièrement réhabilité

Bientôt deux nouveaux stades aux normes internationales dans deux villes au Bénin. L’annonce a été faite fin 2021 par les premières autorités béninoises. « Nous allons refaire totalement le stade Charles de Gaulle à Porto-Novo pour être définitivement aux normes internationales. Nous allons aussi faire un grand stade à Parakou aux normes internationales », propos de Wilfried Houngbédji, porte-parole du gouvernement. Un gouvernement qui vient de construire aussi une vingtaine de stades omnisports au pays.  Bonne nouvelle pour la jeunesse. Représentée par Oswald Homeky, son ministre de tutelle, la jeunesse se retrouve facilement aujourd’hui dans la politique du chef de l’Etat.  « Le Chef de l’Etat a fait un choix judicieux en faisant confiance à ce jeune ministre Homeky », nous confie un leader politique béninois.

Le Ministre des Sports, Oswald Homeky en mode Salubrité aux côtés de la jeunesse, un vrai leadership

Toujours proche des jeunes, Oswald Homeky est facilement adulé par ceux-ci. A son arrivée au pouvoir en 2016, Patrice Talon s’est engagé à promouvoir des jeunes aux postes clés. Dans le lot, il choisit Homeky pour le ministère des Sports. Dix-huit (18) mois plus tard, lors d’un remaniement, il élargit son portefeuille à deux départements stratégiques : le tourisme et la culture. Originaire du Couffo, au sud-ouest du pays, Oswald Homeky, après avoir pris la tête du groupe de Fraternité en 2014-2015, doit son ascension fulgurante à sa fidélité au Président. 

PUBLICITÉ

2015. Patrice Talon était très bas dans les sondages. Homeky  parcourt tout le pays pour défendre sa candidature sans crainte des représailles du régime Boni Yayi. Talon, après sa victoire en 2016, ne peut que le récompenser.  Il le nomme ministre, surtout pour son côté  rassembleur et son sens de l’efficacité. 15 Décembre 2018, lors de la présentation du budget de son ministère, passé du simple au triple (58 milliards de FCFA contre 18 milliards), les députés de tous bords ont salué les performances de son administration, ainsi que nombre de ses réformes, dont certaines doivent être mises en œuvre en 2019. Près de 48 milliards prévus pour la mise en place de pôles touristiques  à Allada, Ouidah, Abomey, Porto-Novo et Nikki.  

Le Ministre des Sports en visite dans le couffo sur les stades en construction (Octobre 2020)

Il pilote aujourd’hui d’autres grands projets gouvernementaux. Très bien aimé du Président, il est aujourd’hui pour Talon ce que l’Apôtre Jean représentait pour Jésus de Nazareth. Dans sa politique de redonner vie au sport béninois, le gouvernement Talon a initié un projet de dotation des soixante-dix-sept (77) communes du pays de stades omnisports de types modernes.  Les travaux de construction et de réhabilitation des vingt-deux (22) stades avaient été lancés par Homeky. Le Chef de l’Etat sur sa page Facebook écrivait à l’époque : « Notre ambition se matérialise méthodiquement ». Et méthodiquement, Talon reconstruit le Bénin et lui redonne une nouvelle image. « Quoiqu’on puisse lui reprocher, Talon donne un nouveau visage à notre pays », concède un acteur de la société civile.

Prosper AKPOVI

LA ROCHE TOGO

SIKKA TV

GROGNE D’AFRIQUE N°436

TV5MONDE

RFI

BBC

FRANCE 24

GROGNE D’AFRIQUE N°516

GROGNE D’AFRIQUE N°435

Presse 256